femme de laboratoire d

Quelques examens simples permettent d’évaluer votre « âge biologique » (l’âge que reflète votre corps). Ils sont basés sur certaines mesures (poids, taille, capacité respiratoire, mémoire, force musculaire…) et quelques examens de sang, selles, urines, salive…

Interrogatoire et examen clinique

Il consistent à repérer les signes mêmes mineurs de mauvais fonctionnement des divers systèmes (digestifs, hormonaux, neurologiques, etc…). En particulier, on cherche à connaitre l’état des défenses immunitaires et anti-oxydantes, la présence d’inflammation chronique, l’imprégnation hormonale et les signes visibles de l’âge (peau, muscles, posture…). Des questionnaires sont utilisés pour obtenir un maximum de renseignements sur les symptômes ressentis.

Des tests simples permettent de mesurer la vue , l’audition, la force musculaire, la fonction respiratoire, l’attention et la mémoire, les réflexes, etc…

Classement typologique

Les informations recueillies permettent ensuite de vous classer selon votre constitution de base. Celle-ci nous donne vos points faibles, vos points forts, votre mode de fonctionnement général et permettra d’adapter précisément les soins anti-âge à votre type personnel.

morphologie2Morphométrie

C’est l’étude des formes du corps et du visage. Elle permet de définir si celles-ci sont en accord avec votre âge réel et s’il y a lieu d’envisager leur restauration par des soins morpho-esthétiques médicaux.

Examens biologiques dans le bilan anti-âge

Les plus utilisés sont :

– les dosages de micronutriments afin de repérer des carences
– l’étude des défenses de l’organisme contre l’oxydation (voir le bilan du stress oxydant)
– le bilan hormonal
– le statut en acides gras (voir le bilan des acides gras)
– l’étude de l’écosystème intestinal (voir le bilan flore et fonction intestinale)
– bilan des intolérances nutritionnelles.

Bien entendu de nombreux autres examens biologiques existent et peuvent être utilisés dans des cas précis.

Examens complémentairesetude

Certains examens permettent de compléter les données obtenues comme les mesures des fonctions qui s’altèrent plus vite avec l’âge telles que les capacités respiratoires, cardiaques, visuelles, auditives, mentales, etc…

Des examens plus poussés peuvent parfois être demandés par le médecin dans des cas particuliers (imagerie médicale, explorations fonctionnelles…) mais ne sont généralement pas nécessaires dans un bilan de base.