Pregnénolone et DHEA : seul ou en couple ?

Pregnénolone et DHEA ne sont pas incompatibles

Accueil>Rajeunir-revitaliser, longévité>Terrain hormonal>Pregnénolone et DHEA : seul ou en couple ?
consultation anti-âge

Certes la DHEA est directement issue de la transformation de la pregnénolone.

Pourtant prendre seulement la DHEA n’est pas toujours suffisant.

Question d’un internaute :

Si on prend de la pregnénolone, doit on arrêter de prendre de la DHEA ?

Réponse du médecin :

Pas forcément. La pregnénolone peut effectivement se transformer en DHEA puisque c’est la voie naturelle dans notre corps mais pas toujours.

Pregnénolone et DHEA ne sont pas que deux précurseurs hormonaux

pregnenolone gelule et DHEAPour la fabrication des hormones stéroïdes et sexuelles, votre corps utilise son cholestérol qu’il transforme successivement en différentes hormones. Chacune de ces hormones a ses propriétés particulières et donc ses propres effets spécifiques sur le corps. Pour simplifier, nous dirons que le cholestérol est transformé en pregnénolone, puis en DHEA. Celle-ci donne ensuite la progestérone et la testostérone. Cette dernière donnera l’estradiol (oestrogène).

On pourrait donc penser qu’en prenant de la pregnénolone, on va augmenter les taux sanguins de toutes les autres hormones. Pas si simple ! En fait, pour passer d’une hormone à l’autre, le corps a besoin d’une enzyme spécifique à chaque transformation. Le problème, c’est que ces enzymes peuvent se raréfier avec l’âge, tout comme la plupart des hormones. Ainsi, la transformation hormonale normale, en cascade, est perturbée en vieillissant.

Autrement dit, le fait de prendre de la DHEA ne va pas forcément faire monter la testostérone (par exemple).

Une question de dosage et d’équilibre entre les hormones

Dans le cas qui nous intéresse, prendre de la pregnenolone ne va pas forcément faire augmenter la DHEA ou peu. Tout dépend du taux d’enzyme spécifique à cette transformation que l’on possède. Si ce taux était intact, l’augmentation de la DHEA serait fort probable mais à partir d’un certain âge, l’enzyme manque.  En vieillissant, l’augmentation du taux de DHEA en prenant de la pregnénolone ne se fera pas ou bien très peu.

DHEA et pregnénolone en pratique

Il est tout à fait cohérent d’associer la pregnénolone à la DHEA à partir d’un certain âge. A plus forte raison si une analyse montre une diminution des deux hormones. Un médecin expérimenté dans ces traitements peut (et doit) juger de la réponse du sujet traité et adapter alors les quantités de ces précurseurs (des hormones sexuelles en particulier).

Rappelons-nous tout de même que DHEA et pregnenolone sont facilement disponibles et présentent, en général, peu de risques. Bien que présentées comme des « précurseurs hormonaux », elles n’en restent pas moins des hormones avec leurs effets propres. Il est préférable d’avoir l’avis d’un médecin qui connait le sujet avant d’en consommer. Et surtout pas à l’aveugle…

Bibliographie

  1. Chen W, Tsai SJ, Sheu HM, Tsai JC, Zouboulis CC.
    Exp Dermatol. 2010 May;19(5):470-2. doi: 10.1111/j.1600-0625.2009.00996.x. Epub 2010 Mar 10.
    Testosterone synthesized in cultured human SZ95 sebocytes derives mainly from dehydroepiandrosterone.
  2. Liere P, Pianos A, Eychenne B, Cambourg A, Bodin K, Griffiths W, Schumacher M, Baulieu EE, Sjövall J.
    J Lipid Res. 2009 Dec;50(12):2430-44. doi: 10.1194/jlr.M900162-JLR200. Epub 2009 Jun 8.
    Analysis of pregnenolone and dehydroepiandrosterone in rodent brain: cholesterol autoxidation is the key.

2 Commentaires

  1. Lemaire 12/04/2016 à 19 h 37 min ␣- Répondre

    On m’a enlevé les ovaires et je constate que la peau de mes bras est toute fripée, que puis je prendre? Que penser de la dhea? Ou dois je prendre autre chose? Ma maman a eu un cancer du sein à l’age de 86 ans elle prenait des hormones depuis l’age de 40 ans vu q’elle avait été opéré

    • Dr P. Said 20/04/2016 à 17 h 43 min ␣- Répondre

      Oui, en coupant brutalement la production d’hormones par les ovaires, la peau change. Il n’y a pas de produit universel pour restaurer les hormones. La DHEA, même si elle est intéressante dans les problèmes liés à l’âge, n’est pas toujours indiquée. Il faut doser vos taux hormonaux d’abord. Puis vous pourrez soit opter, avec les conseils d’un médecin, pour des hormones bio-identiques (toujours aux doses les plus faibles; et ce que votre mère n’a probablement pas eu) ou bien pour des plantes qui peuvent améliorer le terrain hormonal, ou encore les deux. Tout dépend de vos attentes et des troubles ressentis. Chaque cas est particulier. EN tout cas, vu le contexte, à discuter avec un médecin compétent en la matière.

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).