Equilibrer les muscles de votre visage

Rajeunissement facial global

Accueil>Esthétique anti-âge>Effacer les rides du visage>Equilibrer les muscles de votre visage
visage de femme

On peut aborder le traitement des rides d’expression du visage en atténuant les mimiques, engendrées par les contractions des muscles du visage.

Sans contraction pas de rides mais aussi un visage immobile et sans expression.

Il faut donc chercher le juste milieu pour obtenir une amélioration naturelle, invisible aux yeux des autres. Il faut équilibrer tensions et relâchement des muscles peauciers et non pas figer un visage.
Nous retenons pour cela 3 techniques : l’acupuncture esthétique du visage, la gymnastique du visage et la toxine botulique (Botox°).

Les deux premières vont harmoniser l’ensemble du système musculaire peaucier et tonifier les zones de relâchement. La toxine botulique, elle, va diminuer certaines zones de contraction précises. La MIA (Médecine Intégrale Anti-âge) va donc considérer l’ensemble du visage pour un résultat qui doit rester avant tout naturel.

L’acupuncture du visage

La stimulation de certains points précis permet plusieurs effets qui acupunctureaméliorent l’aspect du visage et  sa peau.

– activation du drainage des toxines
– stimulation de la microcirculation sanguine pour une meilleure nutrition des tissus
– raffermissement et remise en tension des muscles relâchés
– relâchement des muscles trop contractés
– détente générale pour un visage plus serein et donc moins marqué…
Voir l’article complet du lifting par acupuncture

La gymnastique faciale

Ce sont des exercices de contractions le plus souvent isométriques : on contracte sans créer de mouvement sur le visage, en mettant certains muscles en opposition, et ceci dans les différentes parties du visage. Cela peut se pratiquer partout et régulièrement en permettant, comme avec l’acupuncture, de tonifier les muscles relâchés  (donc un effet tenseur) et  de donner une expression calme au visage.

Certaines techniques de yoga et de massages ayurvédiques du visage ont l’approche et les effets conjoints de la gymnastique et de l’acupuncture faciales .
Voir l’article sur la gymnastique faciale

La toxine botulique (Botox°)

C’est un médicament allopathique injectable qui réduit (ou bloque) la injectioncontraction musculaire des muscles traités. La diminution de la contraction entraine celle de la mimique et donc celle, progressive, des rides que cette dernière entrainait.

La facilité apparente de cette simple injection n’a d’égal que l’absolue précision nécessaire dans le dosage du produit et le choix des points à piquer.
Voir l’article sur la toxine botulique

Le point de vue intégral

L’acupuncture et la gymnastique faciales sont en plein accord avec la médecine intégrale anti-âge. Ce sont des actions douces et globales à différents niveaux (drainage, nutrition, stimulation). Elles tonifient les muscles faciaux et revitalisent la peau en profondeur pour des effets continus sur la fermeté des tissus cutanés.

Il est intéressant de les combiner à des soins plus techniques comme de relissage des rides ou le remodelage des volumes du visage par injections. Ce sont également de bons soins d’entretien du visage.

L’injection de toxine botulique fait partie de la médecine esthétique allopathique. Bien que « d’origine naturelle » cette toxine n’en reste pas moins un médicament puissant à ne pas mettre entre toutes les mains et à employer avec parcimonie. Elle apporte aujourd’hui des résultats aussi spectaculaires que naturels si elle est bien employée : en équilibrant les muscles du visage considéré dans sa globalité, et non en se contentant de bloquer telle ou telle mimique génératrice de rides. Des doses raisonnables permettent de laisser un mouvement naturel et d’éviter les visages « figés » inexpressifs.

3 Commentaires

  1. Sylvie 13/10/2017 à 14 h 00 min ␣- Répondre

    Concernant la toxine botulique, je suis surprise qu’elle soit toujours aussi largement utilisée et les risques passés sous silence.
    Les Etats-Unis regorgent de sites internet sur les victimes du botulisme ou sur les effets secondaires à long terme (comme on dit : « Pas de fumée sans feu »). J’ai lu des témoignages édifiants sur la maladie contractée (botulisme) par certains patients, dès les premières injections. J’ai lu aussi que la toxine botulique ne s’élimine pas, elle se disperse dans l’ensemble du corps provoquant au bout de plusieurs années, une baisse de la tonicité musculaire générale qui entraîne à son tour une fonte musculaire accompagnée de grandes fatigues. J’ai également vu à la télé, un reportage sur cette américaine qui racontait comment la toxine botulique avait ruiné sa santé et sa vie.
    A cause de cela, j’ai définitivement renoncé à avoir recours à cette technique. C’est vraiment cher payé pour quelques rides en moins?
    Pouvez-vous nous éclairer à ce sujet ?

    • Dr Jean-Luc Morel 18/10/2017 à 7 h 35 min ␣- Répondre

      La toxine botulique est une toxine et donc, elle peut avoir des effets négatifs si elle n’est pas contrôlée, comme par exemple dans le botulisme donnée par une bactérie. Il faut bien différencier le botulisme (maladie infectieuse) et l’effet de la toxine lors d’injections à visée esthétique qui sont des doses très faibles.
      Il faut savoir que ce produit est aussi employé à des doses beaucoup plus fortes pour traiter de nombreuses maladies : spasmes musculaires moteurs ou digestifs, incontinence, paralysies faciales, hyperhydrose, etc… où il rend grand service

      Utiliser la toxine pour l’esthétique n’est pas anodin. C’est un choix. Il faut savoir le faire avec parcimonie et le moins dosé possible. Dans la pratique, depuis plus de 20 ans qu’elle est utilisée en France, il n’y a quasiment pas de problèmes graves en esthétique. Les problèmes viennent surtout d’effets trop prononcés et sont inesthétiques voire gênants (paupières lourdes, sourcils bas, aspect figé…).

      Ceci étant, l’aspirine, les anxiolytiques, l’alcool et nombre de médicaments courants peuvent aussi rendre très malades à trop forte dose.
      Rien n’est tout blanc rien n’est tout noir. En tout cas, à utiliser avec modération.

  2. Sylvie 18/10/2017 à 15 h 21 min ␣- Répondre

    Merci pour votre éclairage.
    En effet lorsque l’enjeu est purement esthétique, il vaudrait sans doute mieux s’abstenir.
    Ici on parle d’injection dans le corps, d’un produit qui n’est pas anodin même s’il s’agit de petites quantités.
    Le Botox produit des résultats spectaculaires sur les rides du lion et les rides horizontales du front, pattes d’oie or il existe tellement d’autres alternatives avec des résultats moins flagrants mais bien plus naturels.
    En matière esthétique, comme vous le rappelez souvent dans vos articles, la prise en charge doit être « globale ».
    Quel est l’intérêt d’avoir un front lisse et lifté (le botox a un effet liftant) alors que votre visage trahit votre âge, même s’il est entièrement refait ?
    Lorsqu’on vieillit, tout vieillit et vous ne pouvez agir sur tout.
    Une personne de plus de 50 ans sans ride du lion, avec un front quasiment lisse, c’est anachronique parceque ça n’existe pas dans la vraie vie.
    Même si le haut du visage a conservé un peu de mobilité (faibles doses de Botox), cette personne a un front jeune sur un visage mature, ça cloche.
    Garder quelques rides est tellement plus naturel et plus charmant ! Ce ne sont pas les rides qui enlaidissent, bien au contraire.
    Garder vos expressions intactes vous rendra plus beau/belle et en harmonie avec tout le reste plutôt que d’avoir l’air figé et/ou avec des expressions réduites, c’est tellement triste !
    En matière d’esthétique raisonnable, il me paraît plus naturel d’améliorer le relâchement (sans modifier les volumes du visage !) et la qualité globale de la peau, respecter une hygienne de vie (sport, gym faciale, alimentation saine, temps de sommeil, terrain hormonal, limiter l’alcool, la cigarette etc…)
    Le Botox ne me paraît pas être une approche raisonnable à cause de sa toxicité et des résultats franchement discutables. C’est évidemment un avis personnel.

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).