Encore un lien entre jeûne et « rajeunissement »

Accueil>L'actualité anti-âge commentée>Encore un lien entre jeûne et « rajeunissement »

Dans une étude récente, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont pu démontrer qu’un jeûne de 24 heures pouvait améliorer la capacité de régénération des cellules souches de l’intestin.

Les cellules souches sont des cellules à partir desquelles se forment diverses cellules différentes ayant des fonctions particulières dans nos tissus. Normalement, avec l’âge leur régénération se fait de plus en plus difficilement et plus lentement. Ainsi, pour les intestins âgés, récupérer d’une gastro-entérite par exemple, s’avère plus difficile.

Chez la souris, un jeûne de 24 heures permet d’inverser cette perte de capacité au niveau des intestins. Ce résultat serait lié au fait, qu’en période de jeûne, la production d’énergie dans nos cellules se fait en remplaçant la combustion du glucose par celle d’acides gras, un phénomène bien connu pouvant induire la « cétose ».

Les chercheurs ont également découvert qu’une molécule particulière pouvait engendrer les mêmes effets. Les scientifiques annoncent une possible voie d’avenir vers un médicament permettant de mieux récupérer après une infection intestinale ou une chimiothérapie.

L’avis d’anti-âge intégral

Les propriétés attribuées au jeûne (et aussi à la restriction calorique) ont déjà fait couler beaucoup d’encre. Elles sont employées depuis des millénaires dans les médecines traditionnelles. On en connait aujourd’hui des mécanismes (voir jeûne et autophagie). Cette étude en dévoile un de plus.

Quand on sait l’importance des cellules souches dans la régénération des tissus et que celles-ci sont moins nombreuses dans notre corps avec l’âge, on comprend l’intérêt majeur de ce résultat d’expérimentation.

La fonction de la paroi intestinale est très importante en médecine anti-âge mais aussi pour la santé en général (voir ici flore et fonctions intestinales). Ceci dit, il sera intéressant de savoir si le jeûne augmente aussi la capacité de régénération de cellules souches d’autres tissus du corps.

Notons au passage que d’autres études antérieures ont déjà montré l’amélioration des effets indésirables de la chimiothérapie grâce au jeûne (voir ici).

Et vous quel est votre avis ?

3 Commentaires

  1. Marc 18/05/2018 à 17 h 47 min ␣- Répondre

    je pratique le jeûne thérapeutique. Tout le monde me dit que j’ai rajeuni de 10 ans (peau, cheveux et surtout stature générale – rien a voir avec le poids, je ne suis pas gros). Et je continue en bonne santé.

  2. Dumont 29/05/2018 à 18 h 01 min ␣- Répondre

    Bonjour ,
    Combien de jour vous jeunez ?
    Vous pourriez en dire plus
    Merci

  3. Marc 31/05/2018 à 16 h 09 min ␣- Répondre

    Je fais un jeûne d’une semaine, mais je fait toujours une préparation avant de faire un jeune aussi prolonger
    5 jours avant, j’exclus toute proteines animales et céréales 3 jours avant, les produits laitiers, protéines végétales et les œufs, et 2 jours avant, je ne manges que des fruits et legumes.

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).