Quels soins de peau anti-âge naturels ?

un entretien au quotidien

Accueil>Esthétique anti-âge, Peau et teint, Soins naturels>Quels soins de peau anti-âge naturels ?
homme et femme avec crèmes

Voici comment traiter sa peau, chez soi, au quotidien, selon notre approche intégrale anti-âge : en suivant une logique de cause à effet, plutôt que de seulement traiter les symptômes.

La priorité est toujours donnée aux produits et actifs naturels.

Les principes de cosmétique anti-âge intégrale

3 temps pour rajeunir votre peau

Le principe de régénération en 3 temps de la médecine anti-âge intégrale s’applique aussi aux soins cosmétiques :

1 – éliminer les toxiques externes et les toxines internes (ici : exfoliations cutanées)
2 – apporter tous les nutriments nécessaires aux cellules de la peau (par l’extérieur et par l’intérieur)
3 – stimuler les fonctions ralenties avec l’âge (pour la peau il s’agit surtout des fonctions hormonales et de la micro-circulation sanguine).

Les deux articles précédents traitent de l’exfoliation et du traitement des taches brunes liées au vieillissement de la peau (1° temps). Cet article explique les deux autres temps : nourrir sa peau et stimuler les fonctions hormonales ralenties.

Traiter chaque problème lié au vieillissement cutané

Comme il n’y a pas un produit « rajeunissant » universel pour la peau du visage, il faut traiter chaque problème de peau que vous présentez et qui est lié au vieillissement. Les soins et les produits seront donc choisis et associés en conséquence.

Le plus souvent, il s’agira de s’attaquer aux taches brunes solaires, à la déshydratation et au relâchement cutané. Ainsi, il est possible d’obtenir un résultat donnant un air globalement plus jeune à la peau de votre visage. En fait, l’objectif est d’uniformiser le teint, de réhydrater et de raffermir la peau (du visage et du cou mais aussi du corps).

soins quotidiensDes soins cosmétiques appliqués sur du long terme

Les résultats ne seront pas visibles en huit jours ! Cependant, après un mois de soins quotidiens, les cellules de la peau ont eu le temps de se régénérer et l’amélioration est déjà bien appréciable. Le teint est plus frais, la peau commence à devenir plus tonique.

Les personnes qui ont des vrais résultats avec des crèmes et des soins de peau assez simples sont celles qui sont assidues et qui font les choses avec régularité, dans la durée. Elles ont compris que la peau avait besoin de temps pour changer progressivement et s’améliorer. Elle ne recherchent pas une amélioration éphémère mais des effets bénéfiques durables.

Certaines études sur l’efficacité de produits exfoliants (comme la vitamine A acide ou les acides de fruits) sur le vieillissement cutané sont réalisées sur plus d’un an avant de juger leurs effets.

Traiter aussi la peau de l’intérieur

Les cellules de la peau se nourrissent essentiellement par la circulation sanguine grâce à des micro-vaisseaux. Elles éliminent leurs déchets par la circulation veineuse et lymphatique. Ainsi, en premier lieu, le sang doit contenir tous les nutriments qui leur sont utiles. En cas de carence en vitamines, minéraux, etc… la peau perd de son tonus et de son éclat.

Le système veino-lymphatique doit fonctionner au mieux. Sinon, par exemple, les paupières seront bouffies ou les cernes foncées… L’imprégnation hormonale doit être correcte car elle modifie très vite l’état de la peau.

Qu’il s’agisse de l’apparition de taches pigmentaires, d’un manque d’hydratation ou de l’éclat de la peau et même de certaines rides, la santé globale et le bon fonctionnement de l’organisme en général, sont impliqués. S’il existe des déséquilibres, des carences en nutriments ou des déficiences, il sera judicieux de les traiter pour améliorer l’état de sa peau.

Ce qui se passe à l’intérieur se voit à l’extérieur.

masque gommage

Nourrir la peau

Les soins locaux cutanés

Il est tout à fait possible d’apporter certains nutriments essentiels directement à la peau par application de produits cosmétiques les contenant.

Vitamines

Les plus intéressantes pour la peau sont :

vitamine A ou rétinol : elle favorise le renouvèlement des cellules cutanées, la fabrication du collagène et des « glycosaminoglycanes » (dont l’acide hyaluronique). Elle régule l’activité des mélanocytes (cellules fabricant le pigment brun cutané). C’est un grand classique des soins cosmétiques anti-âge où on la trouve à des concentrations allant de 0,1 à 1%.

vitamine E : c’est un grand antioxydant qui protège les lipides des membranes cellulaires et donc la vitalité de la peau. C’est la vitamine « jeunesse » de la peau.

vitamine C : encore un antioxydant majeur luttant contre le vieillissement des cellules. Elle est nécessaire à la fabrication du collagène. Elle éclaircit également la peau et lutte contre les taches brunes pigmentaires. En cosmétique, la concentration la plus active semble être de 5 %.

vitamine B5 : elle favorise la réparation cutanée et la fabrication du collagène et autres protéines fabriquées par les fibroblastes. Elle est également anti-inflammatoire et apaisante pour les peaux irritées et très sèches.

Pour en savoir plus sur ces vitamines >

Minéraux et oligo-éléments

Les minéraux intéressants dans la lutte anti-âge et capables de bien pénétrer la peau sont :

magnésium : il améliore l’hydratation, apaise les irritations et favorise le renouvèlement cellulaire.

silicium : il participe à la synthèse du collagène. A priori, c’est la forme organique du silicium qui serait plus active. La silice minérale a, de son côté, un effet mat sur le teint qui atténue les imperfections cutanées. Elle réduit le toucher gras des crèmes.

sélénium : c’est un antioxydant. Les études montrent qu’il protège les cellules de la peau des agressions solaires.

Pour en savoir plus sur ces minéraux >

Acides gras essentiels

Les plus intéressants sont les oméga 3 et le GLA (acide gammalinolénique) qui sont souvent insuffisants dans l’alimentation moderne.. Ils peuvent être apportés par différentes huiles végétales que l’on incorpore aux crèmes ou bien que l’on applique directement sur la peau (avocat, coco, jojoba, amande, onagre, argan, noyaux d’abricot…).alimentation saine

L’équilibre micro-nutritionnel

Bien entendu, la circulation sanguine est sensée apporter à la peau tous les nutriments dont elle a besoin. Pour cela, notre sang doit contenir ces nutriments. Or une trentaine de nutriments sont dits « essentiels » et ils ne peuvent provenir que de notre alimentation.

Il est donc important, pour préserver au mieux sa peau, d’adopter une alimentation saine. Elle sera éventuellement complétée par des nutriments essentiels si leurs niveaux restent encore bas malgré une bonne alimentation.

Stimuler les cellules de la peau

Les cellules de la peau sont, comme toutes les cellules du corps, sous dépendance neuro-hormonale. La baisse d’hormones liée au vieillissement dès l’âge de trente ans, se ressent particulièrement au niveau de la peau. C’est là qu’elle est la plus visible pour l’entourage : dessèchement, affinement, taches, perte d’élasticité…

Les soins cosmétiques naturels

soin de la peau du visageTout comme certains nutriments, les hormones et certains stimulants hormonaux naturels peuvent pénétrer dans la peau en étant ajoutés à des produits cosmétiques. Certaines crèmes contenaient autrefois des hormones comme des oestrogènes ou de la progestérone.

Aujourd’hui, leur précurseur (la DHEA, présentant peu ou pas d’effet secondaire) est parfois intégrée à des crèmes. Ce n’est toutefois pas une panacée anti-âge. Ceci ne sera vraiment utile qu’en cas de manque réel de DHEA dans le corps qu’il faudra donc doser.

Mais il est possible d’agir plus naturellement sur les fonctions hormonales liées au vieillissement de la peau, notamment avec des plantes.

En particulier, les huiles essentielles pénètrent très bien dans la peau et possèdent un effet sur certaines fonctions hormonales, par exemple :
sauge sclarée ou carvi pour la fonction oestrogénique
basilic, cannelle, romarin pour la fonction progestéronique…

Equilibrer le terrain hormonal par voie générale

Là encore, c’est la circulation sanguine qui apporte normalement les hormones nécessaires au bon fonctionnement des cellules de la peau. Pour garder une belle peau, il sera donc utile de conserver au mieux ses fonctions hormonales et ne bonne micro-circulation dans les capillaires sanguins.

L’hygiène de vie peut vraiment améliorer le terrain hormonal (par exemple l’activité physique, le sommeil, l’alimentation…). Il est aussi possible d’utiliser des méthodes naturelles (plantes, homéopathie…) pour corriger les fonctions hormonales défaillantes avec l’âge. Enfin, on peut employer des formes d’hormones naturelles : identiques à celles que notre corps fabrique (appelées bio-identiques). Dans ce cas, un médecin bien expérimenté pourra envisager leur prescription et leur dosage.

Choisir une crème ou un sérum (huile) ?

flacons huile et crèmesLes sérums ou huiles

Les « sérums » à base d’huiles végétales sont intéressants pour les propriétés propres à chaque huile végétale, surtout comme soin du soir. Ils pénètrent bien dans la peau et sont moins occlusifs que certaines crèmes. Ils laissent mieux « respirer » la peau pendant la nuit.

Ils pourront contenir des huiles essentielles choisies selon chaque cas et des vitamines liposolubles A et E.

Certaines personnes préfèrent utiliser un sérum pour la journée plutôt qu’une crème.

Les crèmes anti-âge

Il s’agit des préparation destinées à protéger, nourrir et hydrater la peau (comme toute crème de soin quotidien), mais, en plus, elles visent les problèmes du vieillissement cutané : perte d’élasticité, apparition de ridules, de tâches et dépôts de pigments… Les crèmes peuvent intégrer tous les composants que l’on souhaite parmi ceux cités plus haut.

Il faudra choisir une crème plus ou moins grasse, épaisse ou fluide, selon le type de peau. Bien entendu, les nutriments nécessaires pour nourrir la peau ainsi que les éventuels stimulants cutanés seront choisis selon les besoins de chaque personne, selon sa constitution.

Découvrez votre constitution ici >

Ainsi traitée, selon les 3 étapes vues plus haut, les soins cosmétiques de la peau qui avance en âge prennent une toute autre dimension, pour des effets bien supérieurs aux crèmes standards.

5 Commentaires

  1. Fabienne Jarzaguet 08/02/2015 à 1 h 46 min ␣- Répondre

    Très intéressant mais il me devient difficile de choisir les produits!!!!
    Dois je aller voir le pharmacien en lui montrant la liste des ingrédients
    Je comprends que vous ne pouvez pas citer de nom.
    Mais merci. Vous me réconfortez quant à la possibilité d’améliorer l’état de ma peau!

  2. Nabila 13/09/2016 à 11 h 15 min ␣- Répondre

    Bonjour, le problème n est pas de prendre tous ces micronutriments mais comment notre corps va tout absorber. Parfois on prend des vitamines mais riens ne marche

    • Anti-age intégral 13/09/2016 à 20 h 07 min ␣- Répondre

      C’est vrai, beaucoup de personnes prennent ces compléments alimentaires mais ne s’inquiètent pas de leur assimilation. C’est pour cela que nous insistons dans notre dossier spécial digestion-assimilation

  3. alexandra 19/10/2016 à 11 h 37 min ␣- Répondre

    bonjour,
    Merci pour ce très bon article.
    Les huiles végétales sont de très bon anti-âge. J’ai découvert ces huiles il y a un an environ et depuis je n’utilise plus de crèmes car elles sont trop composées d’ingrédients chimiques.
    J’utilise matin et soir un hydrolat de plante adapté à mon type de peau pour hydrater, et une huile végétale pour sceller l’hydratation et nourrir ma peau.
    Je peux vous dire que ma peau n’a jamais été aussi belle!! Je vous le conseille!
    Ces produits se trouvent partout en pharmacie ou en boutique bio ou sur internet

    • Josefa 21/04/2017 à 13 h 51 min ␣- Répondre

      bonjour Alexandra,je suis interressée par l’hydrolat que vous utilisez,merci de me répondre,belle journée Josefa

  4. Pascal 25/05/2017 à 6 h 32 min ␣- Répondre

    bonjour , je me lave de haut en bas au marc de café et je m hydrate a l huile d olive

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).