Biorevitalisation, mésolift, lumières

Améliorer la peau, le teint et le relâchement

Accueil>Esthétique anti-âge>Peau et teint>Biorevitalisation, mésolift, lumières
lumière sur un visage

La bio-revitalisation est l’emploi de techniques naturelles, non destructrices, qui vont dans le sens de la vitalité des tissus pour obtenir une régénération de ceux-ci (en clair : une peau rénovée et donc rajeunie)…

En l’appliquant à la peau, on peut obtenir des améliorations progressives sur le vieillissement cutané qui, même si elle ne sont pas immédiatement spectaculaires sont généralement très appréciées.et sans danger pour la santé.

La biorevitalisation cutanée : stimuler pour régénérer la peau

La bio-revitalisation cutanée s’applique à la peau. Elle vise à lui redonner éclat, tonicité et une meilleure élasticité.

Pour aller dans ce sens, la plupart des techniques stimulent l’activité des fibroblastes, ces cellules qui fabriquent (entre autres) les fibres de collagène et d’élastine qui font la texture de la peau et qui se raréfient ou se dégradent avec l’âge.

D’autres effets sont attendus des stimulations tels que l’augmentation de la microcirculation cutanée. En effet, une circulation sanguine (et lymphatique) améliorée permet de meilleurs échanges entre les cellules cutanées et le milieu dans lequel elles baignent (liquide interstitiel). Ceci permet de meilleurs apports nutritifs à ces cellules mais aussi un meilleur drainage des déchets métaboliques.

Pourquoi différentes techniques de régénération cutanée

La recherche dans ce domaine trouve régulièrement différentes façons et diverses technologies pour obtenir ces effets de revitalisation cutanée. Il s’agit de techniques sensées respecter les tissus, c’est à dire, n’entraînant pas de brûlure ni de lésion de la peau traitée.

On sait aujourd’hui que différents agents physiques tels que rayonnements, pressions mécaniques, courants électriques… peuvent avoir une action dans ce sens. On a également mis en évidence des augmentations de la production de collagène par les fibroblastes sur des échantillons de peau traités par mésolift (multi-micro-injections).
Bien entendu, le médecin peut associer ces différentes techniques qui se complètent souvent et agissent alors en synergie.

Les stimulations mécaniques

C’est une technique des plus naturelles puisqu’il s’agit de transmettre de légères tractions mécaniques au derme par le biais d’un appareil saisissant et relâchant délicatement la peau du visage à des cadences variables. L’augmentation de production d’élastine et de collagène a été mise en évidence scientifiquement après des séries de stimulation mécanique. Le traitement ne comporte aucune effraction cutanée et ne laisse aucune trace.

En général, le traitement d’attaque est d’une douzaine de séances hebdomadaires (voire plus rapprochées au départ). La peau s’en retrouve plus tonique et rafraichie. Un entretien est conseillé de façon à conserver les résultats. On peut voir ce traitement un peu comme une « gymnastique de la peau ». Dans le même esprit, certains massages traditionnels asiatiques du visage consistent à claquer doucement la peau pour la tonifier.

Les micro-injections revitalisantes du visage (mésolift)

Ici il y a une action double : celle des micro-piqures multiples et celle des produits injectés dans le derme. Les pénétrations répétées de l’aiguille créent des microtraumatismes avec « micro »-réaction réparatrice à chaque poncture. Les cellules de la réparation du derme sont alors activées et un apport de substances naturelles nutritives (vitamines, minéraux, acides aminés) et de facteurs de croissance se fait dans les zone de peau traitées.

En général, on pratique trois séances à 3 semaines d’intervalle puis une séance tous les 2 à 3 mois. Des protocoles différents existent en fonction des produits employés. De l’acide hyaluronique fluide peut être ajouté aux produits injectés pour réhydrater la peau. On sait que l’acide hyaluronique normalement présent dans la peau, diminue avec l’âge et participe largement à son hydratation.

Les lumières et lasers

La lumière pulsée

En dehors de son utilisation classique pour détruire les follicules pileux par la chaleur, coaguler les vaisseaux de couperose ou bien brûler les taches brunes de la peau, la lumière intense pulsée peut également avoir une action stimulante de régénération cutanée qui améliore le teint et la tonicité de la peau. Bien qu’il ne soit pas utile d’employer des puissances très élevées pour ce type de soins, la qualité des appareils (et notamment des filtres optiques) est importante pour obtenir de bons résultats et ne pas prendre de risques. A ne pas faire sur une peau bronzée et agir avec prudence sur les peaux naturellement mates.

Les lasers de remodelage biostimulants

Il faut bien les différencier d’autres lasers de remodelage qui agissent sans léser le derme superficiel mais avec une micro-brûlure profonde pour obtenir une rétraction cutanée. En biostimulation, il y a stimulation mais pas brûlure. Les effets recherchés sont donc biologiques, dans le sens de la régénération et non de la cicatrisation. L’application des ces lasers est indolore et sans suite particulière.

NB : en esthétique il existe aussi diverses techniques forçant la peau à se régénérer après sa destruction. Il peut s’agir d’agents chimiques (peelings forts), physiques (lasers d’abrasion) ou mécaniques (dermabrasions). Dans ce cas, les suites sont beaucoup plus lourdes (croutes, suintements, pansements…) et la nouvelle peau perd un peu de son naturel car il y a eu une phase de cicatrisation. qui modifie légèrement son aspect. Les personnes qui abusent de ces soins peuvent avoir une peau presque trop lisse pour être naturelle. Ces techniques plus fortes devraient être réservées aux cas graves : cicatrices d’acné, peau très abimée par le soleil, etc…

Les lumières LED

Il s’agit de lumières monochromatiques (d’une longueur d’onde précise) mais ce n’est pas du laser. On éclaire fortement la peau avec ces lampes pendant quelques minutes et ce sur une dizaine de séances. Les puissances délivrées à la peau sont faibles et sans danger connu. Selon la couleur des LEDs, les effets sont variables. La couleur jaune orangé stimulerait les capacités de régénération, de cicatrisation et de fabrication du collagène par la peau. Ainsi, un effet revitalisant pourrait s’observer sur la peau. Des études ont montré que ces lumières stimulaient la cicatrisation de certaines plaies.

L’intégration du soin

En Médecine Intégrale Anti-âge, il faut considérer l’intérêt de combiner ces techniques, entre elles ou avec d’autres soins. Il s’agit de techniques plutôt douces et elles peuvent agir en synergie. Selon le type de peau, certains soins sont plus adaptés que d’autres.

Les moyens complémentaires sont surtout d’apporter à la peau les nutriments dont elle a besoin, l’aider à combattre l’oxydation, à s’hydrater (par la cosmétique intégrale, par la micronutrition, la phyto-hormonothérapie, etc…). La cellules de la peau répondent aux stimulations des traitements locaux seulement si elles ont à disposition les micronutriments indispensables à leur bon fonctionnement.

Une fois de plus, essayer d’améliorer la peau sans prendre en compte la santé générale de la personne ne donnera que des résultats superficiels et limités. Cependant, beaucoup de règles simples d’hygiène de vie et de nutrition sont à la portée de tous ceux qui veulent bien les appliquer.

En clair, si vous suivez des soins esthétiques, améliorez votre hygiène de vie et nutritionnelle, visez aussi la santé. Ce site est là pour vous y aider. Les résultats n’en seront que meilleurs.

3 Commentaires

  1. dumay 05/12/2014 à 3 h 05 min ␣- Répondre

    j’ai les pores dilatés nez et ailes du nez, ma peau est terne, des rides, un léger double menton j’ai fait les injections d’acides hyaluronique, le botox,j’ai abandonné car cela n’améliorait pas du tout la peau, je voudrais donc l’améliorer, ne pas faire gonflée, rester naturelle, tout en ayant une belle peau

  2. schott jeannine 29/01/2017 à 7 h 24 min ␣- Répondre

    j, ai un relachement autour des levres qui rendent le visage triste j aimerai pouvoir ameliorer ces 2 rides de chaque cote de la bouche

    • Dr Pierre Said 31/01/2017 à 10 h 50 min ␣- Répondre

      s’il s’agit des rides de chaque côté de la bouche il faudra certainement aussi les combler (le traitement du relâchement n’est qu’une partie du problème). Voir injection d’acide hyaluronique

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).