Les techniques d’épilation définitive

Pour éliminer les poils indésirables

Accueil>Esthétique anti-âge>Cheveux>Les techniques d’épilation définitive
Torse d

Plusieurs méthodes existent: épilations électriques à l’aiguille (électrolyse ou coagulation), lasers d’épilation et lampes flash.

Pour éliminer définitivement un poil, il faut en détruire le bulbe (la racine).

Ceci est réalisé en le chauffant fortement grâce à des courants électriques ou aux lumières intenses et lasers.

Ces deux derniers traitements sont certainement aujourd’hui les plus employés. De plus, il n’entraînent pas d’effraction cutanée et n’utilisent aucun produit, ce qui va dans le sens de soins plus naturels.

Le laser d’épilation

épilation definitive laserLes lasers pour l’épilation existent  depuis les années 90. Ils délivrent sur la peau une lumière « concentrée » spécifique dans une longueur d’onde précise. Cette longueur d’onde est très importante puisqu’elle va permettre à l’énergie thermique du laser de chauffer plus spécialement les parties riches en pigments foncés (en particulier le poil et sa racine).jusqu’à les « brûler ». D’un autre côté, les éléments plus clairs comme la peau avoisinante recevront moins de chaleur et seront donc préservés de l’action thermique du laser.
En pratique, les résultats sont très bons dans l’ensemble mais la destruction des bulbes pilaires n’est pas toujours totale. On parle plus d’épilation « durable » que définitive. La repousse devient de plus en plus faible et plus longue à se faire au fil des séances. Les poils se dévitalisent et disparaissent progressivement.Les cas les plus faciles sont les gros poils foncés sur une peau claire. Toutefois, les progrès technologiques ont permis la fabrication de nouveaux lasers capables de s’attaquer aux poils plus clairs et plus fins (voire aux duvets).

L’avantage des lasers est leur rapidité pour traiter rapidement de grandes surfaces. En effet, ils traitent à chaque tir une certaine surface de peau et donc plusieurs poils en même temps. Ils sont peu douloureux et il n’y a pas d’effraction de la peau par une aiguille ou un produit. Toutes les zones de pilosité peuvent être traitées dans la même séance.

Les lumières pulsées pour épiler

Les appareils basés sur l’émission d’un très forte lumière ne sont pas des lasers. Un laser émet une lumière dans une seule couleur et conserve son énergie sur de très grandes distances. Une lumière pulsée est une très forte source de lumière blanche qui diffuse très vite et n’a donc que peu d’action à distance. Ainsi, en pratique le laser peut traiter la peau sans contact alors que la lumière pulsée doit être délivrée sur la peau au travers d’une pièce de verre appliquée sur la peau.
Ces appareils (appelés aussi lampes flash) peuvent permettre des séances plus courtes car chaque tir traite une plus grande surface de peau. Il faut savoir que la qualité de ces appareils est très variable selon les fabricants et les résultats en dépendent fortement.

L’épilation électrique

.L’épilation électrique à l’aiguille permet de brûler le bulbe d’un poil à chaque impact. Une fine aiguille est introduite le long de chaque poil jusqu’à sa racine, une bref courant électrique va détruire celui-ci grâce à la chaleur dégagée.
Il s’agit donc d’une méthode longue. Elle existe depuis des décennies et a le mérite de l’efficacité sur tous types de poils clairs ou foncés, gros ou fins.. Elle demande une grande habileté de l’opérateur. En revanche, la destruction bien faite d’un poil avec cette méthode est généralement définitive.
Le plus souvent les séances sont assez courtes et fréquentes (car un peu douloureuses) puis s’espacent au fur et à mesure de la raréfaction des poils.

Pourquoi faut il du temps pour éliminer les poils?

Vous ne voyez que 40 à 50% des poils présents dans une zone donnée. Ceux que vous ne voyez pas sont bien sous la peau mais dans une phase de repos. Ils pousseront plus tard. En effet, un poil pousse pendant 1 à 3 ans, puis il tombe pour rester quelques mois en phase de repos avant de repousser. Dans cette phase, le laser ne sera pas efficace et l’épilation électrique à l’aiguille impossible faute de voir la tige du poil. Ainsi,  on peut dire qu’au bout de 12 à 18 mois, tous les poils d’une zone ont poussé au moins une fois et ont donc pu être traités.

Les risques et inconvénients

Il y a peu de traces après une séance d’épilation laser ou électrique bien faite : quelques rougeurs peuvent persister quelques heures sur la zone. Le risque majeur est la brûlure de la peau. Ceci peut arriver si l’aiguille est mal isolée ou mal placée par l’opérateur ou bien quand le laser est réglé trop fort ou mal adapté au type de peau, etc…Il faut faire très attention lorsqu’on épile les peaux foncées ou bronzées avec les lasers ou lampes.
Aussi le traitement doit être prescrit et contrôlé par un médecin bien formé à ces pratiques
En pratique, le traitement complet comporte environ 6 à 8 séances sur une période de 12 à 18 mois. Cela dépend des zones et des types de pilosités.

Intégrer l’épilation dans un cadre plus global

La question majeure est, pour les femmes, l’existence ou non d’une modification hormonale qui peut  d’ailleurs être liée à l’âge. Le diagnostic doit être évoqué devant certaines hyperpilosités très étendues ou survenant dans une période précise de la vie. Dans ce cas, un rééquilibrage du terrain hormonal doit être entrepris par un médecin compétent.

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).