Exfolier la peau du visage pour la rajeunir

Gommages et exfoliants pour régénérer sa peau

Accueil>Esthétique anti-âge>Cosmétique>Exfolier la peau du visage pour la rajeunir
masque de peeling sur le visage

L’exfoliation cosmétique consiste à forcer la desquamation ou à faire peler la peau afin qu’elle se renouvèle.

Exfolier sa peau est généralement la première étape pour optimiser ensuite l’action des crèmes et autres produits de soin dans le rajeunissement cutané.

La peau se régénère en permanence. Des cellules jeunes naissent en profondeur et migrent vers la surface où elles vont se « dessécher », mourir et s’éliminer. Avec l’âge ce renouvèlement se ralentit et devient moins performant.

Quand on veut rajeunir la peau de son visage, cou ou décolleté, la cosmétique anti-âge intégrale propose d’intervenir, comme toujours en 3 étapes : nettoyer, nourrir, stimuler.

La première étape est donc ici de nettoyer la peau et d’éliminer ce qui doit l’être : cellules mortes, cellules abimées, dépôts de pigments et autres impuretés qui se déposent avec l’âge dans le derme, c’est à dire : exfolier. Ceci va stimuler la croissance de cellules nouvelles que l’on va aider avec les deux étapes suivantes :

–  « nourrir » la peau, surtout en apportant des nutriments par la circulation sanguine, grâce à notre alimentation mais aussi par voie externe, en les incorporant directement dans les préparations cosmétiques,

– stimuler les fonctions ralenties : pour la peau, il s’agit surtout d’améliorer la micro-circulation locale et le terrain hormonal.

Faire peau neuve : exfolier c’est régénérer

argile exfoliation visagePour retrouver l’éclat du teint et effacer certaines imperfections, un renouvèlement cellulaire de la peau est souvent efficace. Le principe est de remplacer la peau abimée par une peau neuve. Sans aller jusqu’aux abrasions totales (dermabrasions ou abrasions laser) qui entrainent des suites lourdes, il est possible de régénérer progressivement la peau, plus en douceur. C’est plus long, moins radical mais néanmoins efficace.

Pour cela, il est possible de faire des peelings légers avec un médecin mais on peut aussi avoir des résultats avec des soins exfoliants à faire chez soi.

En médecine intégrale, on cherche à éviter l’application de produits toxiques sur la peau (conservateurs, paraben, colorants chimiques…). On mettra le plus souvent sur la peau des produits naturels comme le préconise la cosmétique ayurvédique. Beaucoup de fruits, par exemple, sont capables de déclencher une exfoliation grâce aux acides qu’ils contiennent. Parfois on aura recours directement aux acides de fruits extraits ou à la vitamine A.

Les soins pour une exfoliation « mécanique »

Sans passer en revue toutes les préparations existant sur le marché cosmétique, nous en retiendrons deux, pas trop agressives et faciles à utiliser. Il est important de ne pas trop irriter la peau et d’éviter tout phénomène d’inflammation.

Le gommage à l’argile blanche

On utilise classiquement l’argile blanche pour préparer une pâte avec de l’eau que l’on applique sur la peau. Il est possible d’y ajouter des huiles végétales ou des huiles essentielles, selon chaque cas. La peau est frottée légèrement en petits mouvements circulaires, du bout des doigts pendant quelques minutes. Il est également possible de laisse cette pâte en masque pendant une dizaine de minute avant de la frotter et de l’enlever.

Notez que le bicarbonate de soude mélangé à de l’eau pour faire une pâte peut être une très bonne alternative à l’argile.

Les gommages exfoliants végétaux

Il s’agit d’utiliser l’effet légèrement abrasif de poudres végétales. Par exemple : les poudres de noyaux d’abricot ou d’olive, de café, les perles de jojoba, des farines (pois chiche, haricot, avoine…). Les poudres sont incorporées à une pâte à base d’argile (ou de plantes) et d’eau minérale. Il est courant d’y ajouter des huiles végétales riches en acides gras insaturés (noisette, sésame, bourrache…) et des huiles essentielles comme la lavande ou le tea tree qui ont des effets apaisants, réparateurs et antiseptiques.

Ces préparations sont plutôt faites pour les peau normales ou épaisses. A éviter sur une peau qui présente de l’acné et des boutons.

A quel rythme utiliser ces gommages doux ?

Deux fois par semaine (pour les peaux grasses et épaisses) à deux fois par mois (pour les peaux fines et sèches) semblent être une bonne moyenne.

Ces gommages seront faits le soir pour laisser la peau se régénérer pendant la nuit. Généralement, une crème apaisante et nourrissante, voire un masque hydratant, est appliquée ensuite, adaptée à la peau selon chaque cas.

Les exfoliations dites « chimiques » ou « enzymatiques »

Masques peelings 100% naturels

masque fruits exfoliantsPour les plus écolos, il est possible d’utiliser les acides de fruits contenus dans les fruits frais. On peut alors faire des masques avec une pâte de kiwi, pomme, citron, ananas, papaye, fraise, etc…

Les fruits sont le plus souvent écrasés pour être appliqués pendant une quinzaine de minutes. En cosmétique ayurvédique, ils sont souvent mélangés à du yaourt pour obtenir un masque. Des jus de fruits peuvent aussi être employés.

Le choix du masque dépendra du type de peau.

Les crèmes aux acides de fruits

Il existe ensuite des crèmes toutes prêtes aux acides de fruits. Elles sont très utilisées pour leur côté pratique. Il n’est pas forcément nécessaire qu’elles contiennent plusieurs acides. L’essentiel est que l’acidité (pH) du produit et sa concentration soient suffisantes pour exfolier, pouvant aller jusqu’à une légère desquamation.

Un produit des plus classiques dans cette indication est l’acide glycolique. Il faut en général utiliser une concentration de 12 à 15% pour obtenir un effet suffisant. Cependant, pour des peaux très réactives, une concentration de 6% peut suffire.

Il convient donc de tester avec une application de produit chaque soir (par exemple à 12% pour une peau normale ou grasse et épaisse ou à 6% pour une peau très fine ou réactive). Il faut l’appliquer sur une peau séchée après s’être nettoyé(e). Au bout de quelques jours d’application, on regarde l’état de la peau. Elle doit être plus sèche, avec parfois une légère desquamation. Quelques rougeurs peuvent apparaître après l’application, avec une sensation d’échauffement. C’est normal.

Si vous n’avez pas ces effets, alors le soin risque de n’être pas assez fort. Il faut augmenter la concentration ou bien utiliser un autre produit (comme la vitamine A acide, seulement sur prescription médicale).

Si en revanche, des rougeurs persistent, si la peau pèle vraiment beaucoup ou présente des dartres ou de franches irritations, cela veut dire que le soin est trop fort. Il faut diminuer la concentration du produit, ou diminuer la quantité appliquée, ou ne l’utiliser que 2 ou 3 soirs par semaine.

Les acides de fruits (Alpha Hydroxy Acides AHA), en plus de favoriser l’élimination des cellules mortes de la peau, augmentent la production de collagène, l’hydratation et l’élasticité de la peau. A long terme, après ces soins, la peau (qui s’affine en vieillissant) se retrouve plus épaisse et plus tonique. Tout ceci va dans le sens d’une régénération du derme.

Bien exfolier sa peau

Selon l’état de sa peau

Certains préconisent au moins un gommage exfoliant doux chaque semaine pour l’entretien de la peau, à tout âge, même pour une peau sans problème. Il est vrai que la tradition indienne ou égyptienne préconisait ce type de soin pour conserver longtemps une belle peau. A notre avis, inutile d’en faire plus dans ce cas.

Pour améliorer une peau marquée par le temps, l’expérience nous a montré que des soins exfoliants (masques hebdomadaire plus crème exfoliante le soir, le plus souvent) appliqués avec régularité et suffisamment longtemps, associés à une cosmétique nourrissante et stimulante pour la peau donnaient de très bon résultats.

Le secret,  c’est la régularité et la persévérance.

La durée de traitement

Tout dépend de l’état de sa peau et des dégâts à améliorer. Pour la régénération cutanée et retrouver de l’éclat du teint, une durée de 2 à 3 mois au minimum semble nécessaire pour apporter des améliorations dignes de ce nom, parfois plus. Certaines études avec la vitamine A acide ont été faites sur plus d’un an d’application quotidienne avec des résultats parfois étonnants.

Soleil et exfoliations

Certes, le soleil accélère le vieillissement de la peau. Il convient donc d’en protéger son visage et son cou au mieux. Il ne faut pas non plus tomber dans l’extrême. Un peu de soleil sur la peau reste naturel pour l’être humain, à condition de ne pas avoir d’exposition trop forte ou trop prolongée.

En période d’exfoliation, il faut veiller à deux choses :
– la peau étant plus fine du fait de l’élimination plus intense de cellules épidermiques, celle-ci sera plus exposée aux UV et à leurs méfaits (coups de soleil p. ex.)
– s’il y a apparition de rougeurs sur la peau, il faut protéger car le soleil pourrait les faire pigmenter.

Voyez comment nourrir ensuite sa peau (étape 2) >

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).