« Des chercheurs néozélandais suggèrent que la consommation d’une nourriture pimentée est bénéfique pour la santé, plus particulièrement au niveau de la longévité. Un composant du piment serait à… »
sur : sciencepost.fr/2015/12/de-sauce-piquante-vivre-plus-longtemps

Un avis d’antiageintegral :

Voici qui place le piment parmi les aliments sains et facteurs de longévité. On a d’ailleurs appris l’année dernière qu’il aidait à perdre sa graisse. On savait aussi qu’il était riche en antioxydants.

L’étude a repris et confirmé les conclusions d’une étude chinoise. Voici qui conforte les principes de la médecine ayurvédique (proche de la médecine chinoise) qui utilise largement les aliments « piquants » dont le piment. Celui-ci est sensé améliorer l’absorption digestive, stimuler la circulation sanguine et l’élimination des toxines.

Notons toutefois qu’en médecine ayurvédique le piment est conseillé pour les personnes de type « kapha » (voir constitution anabolique) qui ont tendance à l’embonpoint, à l’encrassement toxinique et à fabriquer des tumeurs. En revanche, il n’est pas recommandé pour les personnes de type « Pitta » (métabolique) qui peuvent faire des ulcères de l’estomac, par exemple.

On sait d’ailleurs que tout le monde ne supporte pas de manger du piment fort…

Et vous, quel est votre avis ?