Le régime méditerranéen améliore les performances cognitives du sujet âgé

Accueil>L'actualité anti-âge commentée>Le régime méditerranéen améliore les performances cognitives du sujet âgé

Le régime méditerranéen a déjà été très étudié pour ses bienfaits. Riche en légumes, en fruits ainsi qu’en huile d’olive et en céréales complètes, il est très prisé par les personnes qui souhaitent perdre du poids où s’orienter vers une alimentation plus équilibrée. Outre les multiples bienfaits qu’on lui connaît, des chercheurs américains réussissent aujourd’hui à mettre en évidence un lien entre cette alimentation et une amélioration des performances cognitives chez les personnes âgées.

Le régime méditerranéen passé au microscope

Christopher Zwilling qui dirige l’étude explique : « Nous voulions déterminer si le régime alimentaire et la nutrition prédisaient les performances cognitives chez les personnes âgées en bonne santé ». Afin de mener à bien leur projet, les chercheurs américains se sont donc attardés sur un groupe de 116 personnes en bonne santé et dont l’âge se situe entre 65 et 75 ans. Ils ont ensuite examiné 32 nutriments clés présents dans le régime méditerranéen. Parmi eux, on compte : les acides gras oméga 3 (poisson, noix et Bruxelles), les acides gras oméga 6 (graines de lin, graines de citrouilles, pignons et pistaches), lycopène (piment rouge vif dans les tomates, pastèque, et quelques autres fruits et légumes), alpha et bêta caroténoïdes (patates douces et carottes), vitamine B et D.

Le but étant d’établir un lien entre ces biomarqueurs d’éléments nutritifs dans le sang et les performances cognitives des personnes âgées. « La question fondamentale que nous posions était de savoir si le régime alimentaire et la nutrition sont associés au vieillissement cérébral en bonne santé », déclare Aron Barbey qui participe à l’étude.

Un lien entre performance cognitive et nutrition

Grâce à l’identification de ces biomarqueurs, les chercheurs ont pu avoir recours à l’imagerie cérébrale pour évaluer leur impact sur les divers réseaux neuronaux. En effet, dans le cerveau, «… l’efficacité dépend de la manière dont les informations sont communiquées au sein du réseau…», explique Aron Barbey. Avant d’ajouter, « …si votre réseau est configuré de manière plus efficace, il devrait être plus facile en moyenne d’accéder aux informations pertinentes et la tâche devrait vous prendre moins de temps …».

Ils ont ainsi remarqué l’existence d’un lien solide entre les niveaux plus élevés de plusieurs biomarqueurs dans le sang et une performance cognitive améliorée.

Avec cette approche, les chercheurs ont donc pu mettre en lumière un lien entre nutrition et amélioration des fonctions cognitives. « …Notre étude suggère que le régime alimentaire et la nutrition modèrent le lien entre l’efficacité du réseau et les performances cognitives. Cela signifie que la force de l’association entre l’efficacité du réseau cérébral fonctionnel et les performances cognitives est associée au niveau de nutriments… »

Un commentaire

  1. Pierrot Mallard 10/02/2019 à 10 h 53 min ␣- Répondre

    pour info, il a été montré que l’huile d’olive (largement présente dans le régime méditerranéen) étaient supérieure au Viagra pour améliorer l’érection, sur le long terme, bien sûr. Pas en 2 heures.

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).