Stimulez votre vitalité

La revitalisation raisonnable

Accueil>Stimulez votre vitalité
repiration revitalisante

Votre corps est conçu pour bien fonctionner s’il n’est pas encombré de toxines, s’il a tous ses nutriments essentiels au quotidien et s’il vit sans stress excessif.

La 3° étape de régénération consiste à relancer au mieux les fonctions ralenties ou dégradées avec le temps

Avec l’âge, les excès et/ou le surmenage, certaines fonctions se dégradent plus vite que d’autres. Il s’agit principalement de celles du système neuroendocrinien et immunitaire. La revitalisation consiste à les relancer ou, du moins, à les stimuler.

Votre guide pratique pour relancer vos fonctions vitales

1 rester jeune  Equilibrez ou relancez votre production d’hormones

Les hormones sont fabriquées par nos glandes endocrines, elles mêmes commandées par notre cerveau. Elles sont libérées dans le sang et vont agir sur différents organes ou tissus, sur les cellules qui possèdent des récepteurs spécifiques à chaque hormone. Lorsqu’elles sont en excès ou en forte carence des maladies particulières peuvent se manifester (hyperthyroïdie, maladie de Cushing, stérilités, tétanie, acromégalie…).

Lorsqu’elles sont en insuffisance modérée (comme dans le vieillissement), on ne parle plus de maladies mais les capacités physiques sont altérées, la forme baisse.

Le sport relance la production de quasiment toutes les hormones. Le sommeil avant minuit est important pour la fabrication d’hormone de croissance (qui décline très vite avec l’âge). Certaines plantes peuvent équilibrer le terrain hormonal en douceur…

en savoir plus sur l’équilibre hormonal

2 rester jeune  Equilibrez ou relancez votre production de neuromédiateurs

Les neuromédiateurs sont fabriqués par notre corps et permettent la transmission de l’influx nerveux. Les principaux (et les plus connus) sont la dopamine, la sérotonine, l’adrénaline, la noradrénaline, l’acétylcholine et le GABA. Certains sont stimulants (dopamine, noradrénaline…), d’autres plutôt sédatifs (sérotonine, GABA…). Certains auteurs les qualifient de véritables « hormones du cerveau ».

En tout cas, ils agissent fortement sur notre humeur et leur déséquilibre affecte tout le système nerveux donc tout l’organisme, d’où leur importance capitale. Leur production diminue hélas avec l’âge.

La qualité du sommeil est essentielle à l’équilibre de nos neuromédiateurs. Pour les fabriquer, notre organisme a besoin de certains acides aminés et vitamines. Il faut donc veiller à ne pas en manquer. Ensuite, en favorisant certains aliments, vous pouvez agir sur la fabrication de tel ou tel médiateur.

Certaines plantes sont capables de stimuler aussi cette production (par exemple le millepertuis pour la sérotonine ou l’avoine pour la dopamine) tout comme certains médicaments qu’un médecin peut prescrire si besoin et pour une période la plus courte possible.

La méditation améliore également la production et l’équilibre de nos neuromédiateurs.

3 immunité  Stimulez votre système immunitaire

La plus grande partie de nos défenses naturelles se situe en fait au niveau des intestins. Aussi, c’est en rééquilibrant l’écosystème intestinal et sa flore que l’on va surtout intervenir. Il s’agira donc de manger sainement et d’éviter les aliments auxquels on est éventuellement intolérant(e). Les probiotiques pourront être utile, tout comme le kéfir.

Certaines plantes sont intéressantes comme le noyer (Juglans Regia), l’origan, le plantain (Plantago major), le gingembre… Ici, pas de recettes mais prenez l’avis d’un médecin spécialisé qui saura vous conseiller sur des soins doux stimulants de l’immunité.

4 dormir pour rester jeune  Dormez suffisamment

Donnez du temps de sommeil à votre corps pour se détoxiquer et se régénérer. Le sommeil est réellement un réparateur du corps et du mental. Un manque de sommeil perturbe de nombreuses fonctions hormonales… lire plus sur un bon sommeil

5 sport et exercice pour rester jeune  Faites un minimum d’exercice physique et respirez

La plupart d’entre nous ne sait plus respirer correctement. Souffle court, respiration thoracique, fatigante et peu performante, nous apportons souvent trop peu d’oxygène à notre corps. L’exercice physique, les exercices de respiration, le yoga…, en relançant cette oxygénation, ont des effets très régénérants.

L’exercice physique est un des premiers stimulants métaboliques. Il agit à quasiment tous les niveaux : circulatoire, hormonal, nerveux, lymphatique, digestif… lire plus sur sport, exercice et anti-âge

6 rester jeune  Sachez gérer le stress

Fléau de notre époque et des pays industrialisés, l’excès de stress a bien des effets néfastes sur notre santé si nous n’y prenons pas garde. Un peu de stress n’est pas mauvais mais point trop n’en faut…
lire plus sur la gestion du stress

Si quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie (Hippocrate)

Des soins naturels en priorité

Il ne s’agit pas ici de traiter des maladies déclarées mais d’essayer d’équilibrer au mieux le fonctionnement de l’organisme afin d’optimiser la vitalité et la santé de chacun, malgré l’avancée inexorable de l’âge.

Les traitements employés dans cette phase seront surtout la phyto-aromathérapie et l’organothérapie mais aussi les massages énergétiques ou les réflexothérapies. Parfois, le médecin peut être amené à employer des hormones bio-identiques si le corps n’en fabrique vraiment plus assez.

Cette phase de stimulation dont nous venons de parler, suit habituellement celle de nettoyage (détoxication de l’organisme) et celle du rééquilibrage des apports nutritionnels . Bien entendu, elle n’a vraiment d’intérêt que si on essaie d’améliorer ses habitudes, son alimentation et son hygiène de vie.