Nos bactéries intestinales pour retarder le vieillissement

Accueil>L'actualité anti-âge commentée>Nos bactéries intestinales pour retarder le vieillissement

« Une molécule produite par certaines de nos bactéries intestinales permet d’atténuer, chez des vers et des souris, la perte de mobilité et de fertilité due au vieillissement. Une nouvelle piste pour retarder les effets de l’âge ?… »

par science-et-vie.com

L’avis d’Anti-âge Intégral

On connait bien aujourd’hui les effets de notre flore intestinale sur notre santé et donc forcément sur notre longévité. Dans cette étude, il a été montré qu’un des produits des bactéries intestinales, l’indole, pouvait améliorer chez l’animal (vers, mouche, souris) certaines fonctions qui déclinent en vieillissant (Université d’Atlanta USA).

En améliorant la production de certaines bactéries (en particulier le fameux colibacille ou eschérichia coli) chez ces animaux vieillissants, il a été possible d’améliorer leur mobilité et leur temps de capacité de reproduction, par exemple.

Ainsi,une bonne flore intestinale, c’est à dire équilibrée, variée et suffisamment abondante pourrait faire partie de notre arsenal naturel anti-vieillissement.

Il est intéressant d’avoir une confirmation de plus sur l’importance de notre flore intestinale. Il faut donc en prendre soin et la conserver au mieux.

Maintenant, de là à dire qu’en augmentant certains types de bactéries dans l’intestin, nous pourrons vivre plus longtemps féconds et plus alertes, il y a un grand pas…

Et vous quel est votre avis ?

Par |septembre 2017|3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Sandra 10/10/2017 à 20 h 24 min␣- Répondre

    Certainement que c’est un grand pas.. et j’en suis sur que cette recherche pourrait retarder le vieillissement

  2. Florence 10/10/2017 à 23 h 09 min␣- Répondre

    Quels aliments sont bénéfique pour maintenir ces bonnes bactéries ?
    Merci 🙂

    • Dr Jean-Luc Morel 11/10/2017 à 16 h 39 min␣- Répondre

      Il n’y a pas vraiment d’aliments spécifiques à la flore bactérienne (en dehors des aliments fermentés type kéfir, yaourts, miso, tempeh, choucroute… qui en contiennent).
      On peut toutefois dire qu’il faut une bonne part de fruits et légumes sains dans notre alimentation, chaque jour, pour entretenir la flore intestinale.
      Ceci dit il y a plutôt des aliments à éviter : excès de sucreries, antibiotiques, cortisone, produits animaux d’élevage chargés en antibiotiques, végétaux chargés en pesticides, etc… qui dérèglent et déséquilibrent la flore.
      Voyez ici : la flore intestinale

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).