La protéine DJ1 répare notre ADN des dommages de la glycation

Accueil>L'actualité anti-âge commentée>La protéine DJ1 répare notre ADN des dommages de la glycation

Des chercheurs ont découvert un système de réparation des dommages causés à notre ADN par des dérivés toxiques du glucose (glyoxals). Ceux-ci, lors du processus appelé glycation, viennent détériorer l’ADN de nos cellules.

Cet ADN abimé entraine un mauvais fonctionnement dans sa cellule, voire des mutations, une accélération du vieillissement des tissus et des maladies comme le cancer.

par topsante.com

L’avis d’anti-âge Intégral

Cette étude confirme encore les dangers et l’importance de la glycation favorisée par l’excès de sucres et de cuisson des aliments. La découverte de la protéine DJ-1 montre que le corps sait tout de même en réparer certains dégâts mais il peut être dépassé.

L’idée de bloquer cette protéine pour favoriser la mort des cellules cancéreuses a peut-être un avenir mais qui sait ce qui se produira alors dans les cellules du corps non cancéreuses ? N’y a t’il pas un risque important à supprimer dans celles-ci ce mécanisme réparateur des effets de la glycation ?

Certes, on pourra toujours adopter un régime pauvre en glucides pour limiter la glycation mais dans ce cas, celle-ci ne détruira peut-être pas les cellules cancéreuses. Pas si simple…

A l’inverse, si l’on arrive à augmenter cette protéine, il se pourrait qu’on sache lutter plus efficacement contre la glycation qui est un des grands accélérateurs du vieillissement avec l’oxydation.

Et vous qu’en pensez-vous ?

4 Commentaires

  1. Louis 30/06/2017 à 20 h 26 min ␣- Répondre

    Votre site est très agréable, j’y apprends plein de choses. merci

  2. Sylvie 30/06/2017 à 20 h 35 min ␣- Répondre

    Je pense que toutes les maladies et que le vieillissement de la peau vient toujours de notre alimentation

  3. Vanessa 13/01/2018 à 15 h 01 min ␣- Répondre

    Nos mauvaises habitudes alimentaires altérent notre santé.

  4. Jessica0456 15/01/2018 à 17 h 08 min ␣- Répondre

    Cette découverte serait une arme puissant pour certaines maladies comme le diabète, hypertension, cataracte, certains cancer.

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).