Améliorer sa circulation lymphatique

Garder ses jambes et ses chevilles fines

Accueil>Esthétique anti-âge>Jambes>Améliorer sa circulation lymphatique
jambes et chevilles

Avec l’âge, parfois tôt chez les femmes, plus tard chez les hommes, les jambes commencent à gonfler, surtout le soir. A cause du terrain hormonal estrogénique chez la femme, le ralentissement de la circulation lymphatique va aussi accentuer la cellulite sur les jambes.

Il faut traiter très tôt ces problèmes, ne pas les laisser s’installer et, encore mieux, avoir une attitude préventive pour garder longtemps des jambes et des chevilles fines.

La circulation lymphatique n’est pas une circulation de sang mais de lymphe. Celle-ci parcours le corps, des extrémités vers le coeur dans des vaisseaux et des ganglions lymphatiques.

circulation de la lympheLa lymphe

C’est un liquide un peu épais jaunâtre et transparent, équivalent au plasma sanguin. On pourrait dire : du sang auquel on aurait retiré ses globule rouges.

La lymphe contient bien les globules blancs et sont rôle immunitaire est primordial. Elle est impliquée dans la défense contre les bactéries, virus et autres corps étrangers toxiques.

Elle participe au transport d’hormones et au drainage de l’eau dans les tissus mais aussi d’une grande partie des déchets cellulaires (graisses, toxines, protéines…). Certains la nomment « éboueur » des déchets cellulaires. La lymphe draîne tout le corps, de la périphérie vers le coeur, où elle va, au final, se mélanger au sang.

Les vaisseaux et ganglions lymphatiques

Ils forment un réseau dans tout le corps. Les ramifications de la périphérie se drainent dans des ganglions qui eux mêmes donnent des vaisseaux plus gros allant vers le coeur. Les ganglions constituent de véritables filtres et possèdent une activité de défense immunitaire intense. C’est pour cela, qu’en cas d’infection localisée, le ou les ganglions de cette région peuvent gonfler.

La lymphe circule uniquement grâce aux mouvements du corps, aux contractions musculaires et à celles des parois des vaisseaux. La fonction de retour lymphatique est donc fragile. Elle a tendance à se ralentir facilement, surtout en cas de sédentarité, de positions assises ou debout sans bouger prolongées, de compression des vaisseaux ou d’épaississement et d’encombrement de la lymphe par trop de déchets cellulaires.

Problèmes liés à la mauvaise circulation lymphatique

Les oedèmes et les gonflements

Une des premières conséquences d’une circulation lymphatique insuffisante est le mauvais drainage de l’eau qui réside entre les cellules de nos tissus. Ces tissus se mettent alors à gonfler d’autant plus facilement qu’ils se situent en bas du corps. Au début, cela se manifestera surtout le soir et après des trajets en avion ou voiture, des stations debout prolongées, puis cela aura tendance à s’installer en permanence.

Grosses jambes et jambes en poteaux

Lorsque la circulation de retour lymphatique est ralentie, l’oedème et l’infiltration du tissu graisseux peuvent se faire sur la région des chevilles et donner ainsi une grosse jambe. On dit aussi « en poteau ». Le genou peut aussi être englobé dans cet oedème de la jambe.

La cellulite

Il faut bien faire la différence entre :

  1. la cellulite qui est un dépôt de graisse localisé avec hypertrophie des cellules graisseuses
  2. l’oedème des jambes ou des chevilles qui est une rétention d’eau (et non de graisse) dans les tissus.

Ceci dit, il est vrai que les deux choses sont souvent intriquées dans un cercle vicieux :

– l’accumulation de cellulite vient gêner la circulation lymphatique en « comprimant » les vaisseaux
– une mauvaise circulation lymphatique (et même veineuse) des jambes va favoriser l’apparition de cellulite.

Comment améliorer sa circulation lymphatique ?

Traiter les problèmes veineux s’ils existent

massage des jambesEn cas de mauvaise circulation dans le réseau veineux, le système lymphatique est mis à contribution et se retrouve rapidement surchargé. Dans ce cas, les traitements améliorant la circulation veineuse vont aussi améliorer les troubles lymphatiques.

Les massages et le drainage lymphatique

Le drainage lymphatique s’applique à aider la remontée de la lymphe dans les vaisseaux et ganglions lymphatiques, vers le coeur. Il s’agit de techniques de massages et de « presser-relâcher » très douces sur les zones infiltrées et suivant le trajet de la circulation de la lymphe.

La pressothérapie est une technique médicale de pressions douces exercées par des bottes pneumatiques et qui aident les jambes à se drainer. Des séries de 10 à 15 séances sont préconisées.

La contention veineuse

Des bas ou des collants élastiques, légèrement compressifs, aident le drainage lymphatique et veineux des membres inférieurs. Ils évitent que le gonflement s’installe et aux tissus, de rester dilatés car une fois distendus, ils auront du mal à retrouver leur tonicité initiale.

Dans le même esprit, élever les jambes lorsqu’on est allongé va faciliter le retour lymphatique. Aussi, il est bon de relever de quelques centimètres les pieds de son lit. Ainsi, le temps passé couché améliore la circulation de retour lymphatique dans les jambes.

Des bains et douches mais froids

Les bains chauds doivent être évités car ils dilatent les vaisseaux. En revanche, les bains froids (ou les douches) sont bons lors de problèmes lymphatiques. La douche écossaise est une alternance de douche froide et chaude qui crée une succession de dilatations et constrictions des vaisseaux. C’est une vraie « gymnastique vasculaire » veino-lymphatique qui va aider le drainage.

L’hygiène de vie pour stimuler le système lymphatique

Le mouvement avant tout

Il est capital ! Il favorise la circulation en général mais plus particulièrement lymphatique. En effet, la lymphe n’est pas directement pompée par le coeur comme le sang artériel. Ce sont les mouvements du corps qui participent à la circulation lymphatique.

Il suffit de voir comment rester des heures immobile derrière un bureau peut faire gonfler les chevilles ou les jambes. Peu importe l’activité physique ou le sport, tout est bon dans ce cas, dès l’instant que le corps bouge.

La gymnastique aquatique ou les sports nautiques ajoutent le massage et la pression de l’eau au mouvement. Ils sont donc particulièrement indiqués.

La bonne alimentation

framboisesToute prise de poids excessif va gêner le retour lymphatique. De plus, en cas de mauvaise circulation lymphatique ou veineuse, le poids que l’on va prendre ira se déposer sous forme de cellulite sur les jambes et les cuisses.

Le sucre est à éviter en priorité, comme tous les aliments artificiellement sucrés. De même, les farines raffinées et l’excès de féculents auront un effet négatif. Ces aliments favorisent la « le phénomène de glycation » qui entraîne une perte de souplesse dans les tissus et les vaisseaux, rendant le retour lymphatique moins performant.

L’excès de sodium ou de sel (chlorure de sodium) favorise la rétention de l’eau dans les tissus et donc les phénomènes d’oedèmes.

Les vitamines C, B3 et PP, le sélénium protègent les parois veineuses et lymphatiques.

Privilégiez les aliments piquants, astringents et amers. Selon la médecine ayurvédique ou chinoise, ils favorisent le drainage, la circulation et le « déstockage », de même que les aliments de couleur rouge. Cela tombe bien car il s’agit justement des fruits et légumes riches en flavonoïdes qui luttent contre la rétention d’eau. On y trouve la plupart des baies et le raisin. Les agrumes, le sarrasin, le thé, les oignons… sont également riches en flavonoîdes.

Notez qu’en cas de boisson insuffisante et donc de déshydratation, la lymphe va devenir plus épaisse et moins bien circuler.

Les plantes qui stimulent la circulation lymphatique

Voie générale

massage des jambesLes désinfiltrants classiques sont : l’ananas et la papaye grâce à leurs enzymes protéolytiques.

Les veinotoniques activent à la fois la circulation de retour veineux et lymphatique. Ce sont : le marron d’inde, le petit houx, le mélilot (riche en coumarine), la centella asiatica, le gingko biloba, les bourgeons d’aulne…

Voie locale

Camomille, arnica, marron d’inde, mélilot dans des crèmes ou les huiles essentielles de cyprès, géranium, thym, palmarosa…

Les diurétiques : une illusion d’amélioration

Prendre un diurétique pour les jambes gonflées peut éventuellement conduire à une légère « fausse » amélioration. En effet, il active le fonctionnement des reins et fait donc éliminer plus d’eau en général. Dès l’arrêt du traitement, les causes de gonflement n’ayant pas changé, l’oedème d’origine lymphatique reviendra.

Conseils pour entretenir la circulation lymphatique des jambes

Par ordre d’importance :

  1. bouger : courir, marcher, nager ou faire du vélo… régulièrement.
  2. masser ses jambes souvent avec des crèmes ou des huiles aux plantes toniques véineuses et anti-congestion
  3. doucher les jambes à l’eau froide en fin de douche
  4. porter des bas de contention en cas de station debout prolongée ou en avion ou voiture
  5. drainer son foie et ses reins régulièrement
  6. éviter les vêtements trop serrés
  7. éviter le sel et le sucre
  8. boire au moins 1.5 l d’eau entre les repas.

12 Commentaires

  1. Belooga 09/06/2014 à 7 h 46 min ␣- Répondre

    j’aime bien l’idée de la medecine ayurvedique qui cherche à équilibrer les énergies avec les gouts. j’avais remarquée que quand je mangeai des sucreries j’avais les jambes gonflees. En lisant sur l’ayurveda j’ai bien compris et c’est très interessant parce qu’on peut le faire au quotidien soi meme. merci pour cet article

  2. Lynda 09/06/2015 à 7 h 45 min ␣- Répondre

    Très intéressant!

  3. massaoude soumaila 10/03/2016 à 7 h 24 min ␣- Répondre

    Je suis un adulte âgé de 20 ans je souffre d’un œdème lymphatique de membre inferieure depuis mon enfance es tout a coup en appliquent vos consignes je commence a retrouver ma santé

  4. shashou 27/03/2016 à 10 h 44 min ␣- Répondre

    concernant les problemes de gonflement et de tiraillements au niveau des membres inferieurs du a la limphe est ce que le fait d avoir un foie malade peux aggraver les choses?
    quelles plantes naturelles me conseilleriez-vous?
    merci pour votre reponse
    shashou

    • Dr Said 17/05/2016 à 22 h 02 min ␣- Répondre

      Oui un foie malade peut perturber la circulation lymphatique. Les plantes qui peuvent le soutenir sont le Chardon Marie, le Pissenlit, le Chrysantellum americanum… par exemple.

  5. Natalia 12/06/2016 à 0 h 02 min ␣- Répondre

    Après un long trajet en avion il y a 2 jours mes jambes pieds et chevilles sont très gonflés et douloureux je suis inquiète J ai 50 ans je suis en surpoids et j ai beaucoup de celulite dois je consulter?

    • Dr P Said 15/06/2016 à 7 h 00 min ␣- Répondre

      il est normal d’avoir ce gonflement après un long trajet d’avion, surtout si vous avez de la cellulite et du surpoids (donc une mauvaise circulation). Avec du repos, les jambes surélevées et des massages avec des crèmes pour la circulation (genre crème RAP) cela devrait s’améliorer.
      Le risque de ces voyages est la phlébite (obstruction veineuse profonde), les signes sont : gonflement et durcissement dans le mollet qui devient très douloureux et chaud, marche douloureuse… dans ce cas il faut faire un doppler veineux pour contrôler et le traitement est anticoagulant.
      La prévention est : le port de bas ou collants de contention, boire suffisamment et marcher ou bouger régulièrement pendant les trajets en avion,

  6. FOUCHIER 25/06/2016 à 23 h 07 min ␣- Répondre

    Je suis une jeune maman de 29 ans et jai des problèmes d’oedemes depuis mes 20 ans . Je n’arrive pas à m’en défaire j’aille très honte au coup de me cacher les jambes avec un pantalon en plein été. Je vais suivre vos conseils et me faire quelques massage pour relancer la lymphe j’espère que ça va enfin me réconcilier avec mes jambes.

  7. mouradian 10/09/2016 à 23 h 25 min ␣- Répondre

    bonjour,
    un disfonctionnement du système lymphatique peut etre la cause du gonflement de l’intérieur des mains qui deviennent rouge ( sur pigmentation ), en plus d oedème des jambes

  8. Catherine sauvage 19/04/2018 à 6 h 37 min ␣- Répondre

    je suis une femme, 50 ans, vivant en Afrique du Sud. J´ai développé un oedeme sur une seule jambe ( droite) depuis 5 ans. ma jambe a doublé de volume.
    J´ai consulté sans interruption,. tous les tests ont été faits.toutes les possibilités de maladie d´Hodgkin, filariose etc etc sont évincées. On m´a scanné avec des produits de couleur pour voir comment mon flux lymphatique agissait : RAS
    Je ne sais plus oú ´adresser. Je fais beaucoup de marche et de sport en génèral, je ne suis ni maigre ni grosse et ai la chance d´avoir une trés bonne qualité de peau.
    Avez vous déjà entendu de la possibilité de troubles lymphatiques psychosomatiques ?

    • Dr Pierre Said 19/04/2018 à 8 h 16 min ␣- Répondre

      effectivement c’est très étrange. Cela évoque une compression lymphatique d’un côté mais cela devrait se voir sur le scanner. Psychologique ? A mon avis non car cela ne touche qu’un côté.

    • Brigitte 23/04/2018 à 10 h 51 min ␣- Répondre

      D’après vos explications vous devez avoir un problème au niveau des articulations, allez voir un ostéopathe qui va rééquilibrer votre corps et vos énergies.

  9. Julia 18/05/2018 à 7 h 13 min ␣- Répondre

    Bonjour Allez voir un ostéopathe car il s’agit Peut-être du psoas. Lorsqu’il est Trop tendu ce muscle fait des dégâts au niveau de la lymphe. J’ai fait des tas d’examens pendant 2 ans : rien. Mais depuis que j’ai vu l’ostheopathe je vous une amélioration.

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).