Les compléments alimentaires, oui, mais pas trop !

Accueil>L'actualité anti-âge commentée>Les compléments alimentaires, oui, mais pas trop !

« Les compléments alimentaires peuvent être très utiles pour la santé, mais ceux-ci ne doivent pas faire l’objet d’une surconsommation, sinon le résultat pourrait bien être tout autre que celui attendu… »
sur : www.5minutesatuer.com/sante

Un avis d’antiageintegral :

Comme leur nom l’indique, les compléments alimentaires sont avant tout faits pour compléter notre alimentation. Il faut donc admettre, pour qu’ils soient utiles, que notre alimentation ne nous apporterait pas tous les nutriments qui nous sont indispensables chaque jour.

Parmi ceux-ci, certains peuvent, plus facilement que d’autres, devenir dangereux s’ils sont pris en excès. Il s’agit, en particulier : du zinc, du fer, du cuivre, du manganèse, du calcium, des vitamines A, D et K… Le bon sens voudrait que l’on en prenne que si l’on en a besoin.

Ensuite viennent les plantes ou les produits animaux pouvant avoir un effet sur la santé et classées parmi les aliments (par exemple le thé vert, le guarana, le pissenlit, l’huile foie de morue…). Dans ce cas, il peut paraitre évident que si ces substances ont un effet sur les mécanismes de notre corps, cet effet doit avoir une limite à ne pas dépasser pour respecter le fragile équilibre de la santé.

C’est ce que nous confirme à nouveau une étude scientifique. Celle-ci a le mérite de bien faire la part des choses :

– des compléments alimentaires peuvent être très utiles
– pris en excès ils peuvent présenter des dangers
CQFD.

Et vous, quel est votre avis ?

2 Commentaires

  1. Juliette Bonnin 25/08/2015 à 7 h 33 min ␣- Répondre

    Tout à fait. c’est comme quand on lit que les antioxydants pourraient augmenter les facteurs de risque pour certains cancers, il n’y a qu’un pas pour dire que les framboises et les mures donnent le cancer. Ahhh, la presse et le sensationnel, toujours et encore.

  2. Marine Ba 30/09/2015 à 8 h 37 min ␣- Répondre

    et oui : la juste mesure, ni trop, ni trop peu. la santé c’est un équilibre

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).