Les anxiolytiques augmentent le risque de maladie d’Alzheimer

Accueil>L'actualité anti-âge commentée>Les anxiolytiques augmentent le risque de maladie d’Alzheimer

« Le Pr Christophe Torzio qui vient de publier une vaste étude sur le risque de démence fortement accru par la prise de benzodiazépines espère une prise de conscience à la fois des autorités sanitaires, des médecins prescripteurs et des patients… »
sur : www.sciencesetavenir.fr/sante/20151215.OBS1384

Un avis d’antiageintegral :

La France est dans le peloton de tête pour ce qui est de la prise de psychotropes (anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères…). Cela laisse imaginer les dégâts possibles pour l’avenir.

Bien sûr, ces médicaments peuvent rendre service ponctuellement et dans les coups durs. Le problème c’est qu’ils est tellement facile d’en prendre continuellement et difficile ensuite de les arrêter. Ils peuvent créer des phénomènes de dépendance quoiqu’en en dise l’industrie pharmaceutique, au même titre que l’alcool, le tabac et autres drogues. Pourquoi en serait-il autrement ?

Les patients devraient être plus conscient des effets à long terme de ces remèdes. Les médecins devraient prescrire avec plus de retenue et sur des durées plus courtes. Les laboratoires devraient aussi peut-être moins encourager les médecins…

Et vous, quel est votre avis ?

2 Commentaires

  1. genakot 29/12/2015 à 13 h 11 min ␣- Répondre

    et tous les antidépresseurs qu’on donne dès qu’on a une contrariété et qu’on continue à prendre pendant des années parce que : « ah oui mais si j’arrête je ne me sens pas bien à nouveau », ça fait pas de mal au ciboulot ça ?

    • Marco38 11/01/2016 à 11 h 59 min ␣- Répondre

      ce sont des drogues. Pourquoi pas après tout mais on devrait bien en avertir les utilisateurs

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).