5 habitudes à adopter pour vivre une décennie en plus

Accueil>L'actualité anti-âge commentée>5 habitudes à adopter pour vivre une décennie en plus

L’hygiène de vie pour vivre plus longtemps

Dans cette étude du Harvard T.H. Chan School of Public Health*, les chercheurs ont démontré que de saines habitudes d’hygiène de vie pouvaient influencer fortement la longévité.

En fait, il s’avère que 5 actions simples allongent en moyenne, la vie des femmes de 14 ans et celle des hommes de 12 ans. De plus, elles réduisent le risque cardiovasculaire de 82% et celui de déclarer un cancer de 65%.

Pour le savoir, les scientifiques ont comparé des groupes de populations ayant des habitudes de vie différentes pendant une trentaine d’années. Voici donc le secret révélé par cette étude. Les saines habitudes de longévité sont :

  1. avoir une alimentation saine
  2. faire de l’exercice physique régulièrement (30 minutes par jour)
  3. garder un poids normal
  4. une consommation modérée pour l’alcool
  5. ne pas fumer.

aliments sains et sportCela parait couler de source, bien sûr mais pour ceux qui en doutaient, voici des preuves scientifiques à l’appui. Rien de surprenant en fait et ceux qui s’attendaient à des pratiques spéciales ou sophistiquées, réservées à quelques grands initiés, sont peut-être un peu déçus.

De curieuses habitudes de longévité

Cette étude a le mérite de nous ramener un peu dans la réalité. On a pu lire dernièrement, dans les médias, les secrets de longévité de certains centenaires. L’une boit 3 sodas par jour, l’autre mange du bacon, l’autre beaucoup de sucreries, untel boit du whisky et fume quelques cigarettes…

Quand à notre célèbre Jeanne Calmant ayant atteint l’âge vénérable de 122 ans, elle consommait avec régularité de l’huile d’olive, du chocolat et un peu de cigarettes.

Il ne faut pas faire d’un cas une généralité. En dehors de nous étonner, ce genre d’article n’apporte pas grand chose sur le plan scientifique. N’oublions pas que la génétique de chacun compte pour beaucoup et que chaque cas est particulier.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est clair que l’hygiène de vie influence fortement notre santé et notre longévité. D’après les découvertes de l’épigénétique, elle compterait même 2 fois plus que notre patrimoine génétique héréditaire. En clair : même avec une hérédité prédisposant à une santé pas très bonne ou a une existence pas très longue, il est possible d’améliorer tout ça avec une bonne hygiène de vie.

Il faut aussi remarquer dans cette étude :

  • qu’elle concerne des américains qui ont, à la base, une espérance de vie plus faible par rapport à la plupart des autres pays industrialisés
  • que ceux-ci ont bien souvent (pour ceux qui ne s’en soucient pas) de piètres habitudes alimentaires dont on connait l’impact en terme d’obésité.

Ces résultats sont donc applicables pour les américains. Ils seraient peut-être moins spectaculaires pour des européens mais certainement aussi significatifs.

Vous pouvez trouver sur notre site de quoi vous guider vers une alimentation saine, des tas de conseils d’hygiène de vie et bien d’autres conseils pour gagner des années de vie en forme. Vous n’avez plus qu’à les mettre en application…

Le savoir c’est bien, le faire c’est mieux.

Et vous, cela vous parle t’il ?

 

*voir l’étude de Harvard : https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/

2 Commentaires

  1. Marie 31/05/2018 à 15 h 59 min ␣- Répondre

    Personnellement, j’ai modifié mes habitudes alimentaires, je fais plus de sport et je ne vais pas aussi souvent visiter mon médecin.

  2. Marc 31/05/2018 à 16 h 21 min ␣- Répondre

    J’ai moi même adopté une habitude de vie différente, qui pour être encore plus efficace, peuvent commencer par une bonne détox du corps.
    Et faire des périodes de jeûnes avec que de l’eau, cela permet au corps de renouveler ses cellules.

Laisser un commentaire Annuler la réponse

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).