grains de blé

La vitamine E est un antioxydant qui intercepte les radicaux libres et empêche ainsi la destruction des lipides. Elle maintient l’intégrité des membranes cellulaires.

Vitamine E et métabolismes

La vitamine E est essentielle pour le maintient de la fonction cardiaque, pour le fonctionnement des organes sexuels et pour la protection des cellules. Elle fait partie du système immunitaire et protège les personnes contre les inflammations. Une déficience en vitamine E se produit en raison d’une malnutrition, de défauts génétiques ou de syndromes de malabsorption de matière grasse. Une déficience en vitamine E est difficile à reconnaître puisqu’il n’y a pas d’indication visible. Elle peut avoir comme conséquence une déséquilibration et des faiblesses de coordination ou musculaires.

La vitamine E dans les alimentswalnuts-986381_640

La vitamine E peut être trouvée dans l’huile végétale, les noix, les graines, les haricots, les avocats, la margarine, le jaune d’œuf, la farine, les grains entiers et les légumes verts. Toutes les huit formes de vitamine E, incluant le α-tocophérol, se produisent naturellement dans les produits alimentaires dans des quantités diverses.

medicine-296966_640Quand faut-il en prendre ?

La vitamine E peut être utilisée pour empêcher ou aider le traitement des maladies cardiovasculaires, du Syndrome Post Menstruel (PMS), des douleurs menstruelles, des douleurs aux muscles et aux articulations, des troubles de démence et de ménopause. Elle peut être également utile pour les victimes d’accidents cérébrovasculaires, les enfants avec de l’eczéma ou de l’asthme et les bébés prématurés. Des suppléments en vitamines E doivent être pris par les personnes souffrant de la grippe parce que le α-tocophérol a la capacité de favoriser la formation d’anticorps.

Interactions avec d’autres substances

Après des réactions avec des radicaux libres, la fonction d’antioxydant de la vitamine E est perdue. Cependant, la vitamine C peut régénérer les groupes actifs de la vitamine E. L’impact d’une déficience en vitamine K peut être favorisée par des suppléments en vitamine E. L’absorption de vitamine E peut être diminuer par un grand nombre de médicaments tels que la cholestyramine, l’isoniazide, l’huile minérale et le sucralfate. Les niveaux de plasma de vitamine E peut être diminués par des anticonvulsivants.

Précautions d’emploi

Les personnes ayant des faibles taux sanguins ne devraient pas prendre des vitamines E, parce qu’elles augmentent le risque d’hémorragie. La vitamine E peut affecter les demandes en insuline, ainsi c’est aussi un risque pour les diabétiques.

Sources : BBC Health et Institut Linus Pauling