Rajeunir sa peau avec une crème, c’est possible

La cosmétique anti-âge peut-elle être efficace ?

Accueil/Cosmétique, Esthétique anti-âge, Peau et teint, Top 4/Rajeunir sa peau avec une crème, c’est possible
visage et peau qui pèle

On entend souvent dire : « s’il existait une crème antiride efficace ça se saurait ». Bien sûr, aucune crème n’enlève une ride en quelques jours comme le ferait une injection d’acide hyaluronique.

Cependant, avec les bons produits, régularité et durée, les résultats sur l’aspect de la peau peuvent être surprenants…

Qu’entend-on par : rajeunir la peau de son visage ?

Il s’agirait, en fait, d’atténuer les signes les plus courants du vieillissement cutané du visage. Il y a d’autres effets du vieillissement sur l’aspect du visage contre lesquels il est plus difficile de lutter : recul des dents, enfoncement des yeux, modification des reliefs osseux… mais l’aspect de la peau est fondamental.

Les taches brunes

Liées à l’exposition solaire, elles apparaissent avec le temps et sont accentuées par les phénomènes d’oxydation. Il existe des soins médicaux contre les taches brunes mais certains actifs en crèmes peuvent les atténuer. Un teint plus uni et homogène a un effet rajeunissant sur le visage.

Les rougeurs

Elles peuvent venir de problèmes circulatoires comme la couperose ou bien de tendance réactive de la peau. Ceci peut être amélioré par des applications de crèmes adaptées. Les couperoses marquées et les plus gros vaisseaux peuvent se traiter par laser ou lumière pulsée.

L’hydratation

En vieillissant, la peau devient plus sèche et plus fine. Sa capacité à retenir l’eau diminue. La plupart des crèmes de jour visent, en premier lieu, à renforcer cette hydratation, c’est à dire : retenir plus d’eau dans la peau. L’application de corps gras ou occlusifs sur la peau est destinée à empêcher « l’évaporation » de l’eau cutanée.

Le grain de peau

La peau du visage perd aussi sa régularité et sa douceur, notamment avec les agressions du soleil, des intempéries ou des polluants (dont le tabac). Il est possible de lui redonner un caractère lisse, plus soyeux, par des soins cosmétiques.

Les rides

La peau perd progressivement son épaisseur et son élasticité avec l’âge car elle ne peut plus fabriquer aussi bien ses fibres d’élastine et de collagène. D’autres facteurs comme les UV, l’hygiène de vie (pollution, tabac…) et l’alimentation (surtout trop de sucres) y contribuent. Aussi, l’âge avançant, les plis créés par les expressions du visage ont tendance à persister sur la peau pour donner des ridules, des rides et des sillons. Une crème n’enlève pas une ride mais elle peut faire gagner de la souplesse et de l’épaisseur à la peau. Ceci peut atténuer les rides fines et surtout prévenir leur apparition quand la peau commence à perdre sa tonicité et sa fermeté. Ce phénomène se remarque surtout aux endroits où la peau est plus fine (tour des yeux, joues, cou…).

Le relâchement et l’empâtement

Le relâchement se manifeste surtout sur le bas du visage. Il déforme alors les contours de la mâchoire et du menton pour laisser apparaitre des « bajoues ». Le bel ovale de la jeunesse se déforme.
Cette déformation est souvent accentuée par un empâtement graisseux du bas du visage. D’autant plus que la graisse des pommettes a tendance à y descendre avec le temps. Là encore, des soins cosmétiques peuvent agir sur le long terme.

Certains soins cosmétiques peuvent rénover la peau

creme anti-ageParmi les innombrables produits du marché, certains actifs ont prouvé, sans réserve, leurs effets. D’autres ont aussi des études à l’appui mais qui sont, le plus souvent, financées par les fabricants. Ceci ne veut pas dire qu’elles sont biaisées mais l’efficacité des produits est moins certaine. Enfin, certains produits sont utilisés pour leurs effets reconnus par la tradition, parfois depuis des milliers d’années (comme l’aloe vera, la rose musquée, l’arbre à thé, etc…).

Au final, les praticiens qui utilisent couramment ces substances ont pu observer leurs effets sur les personnes à qui ils les ont préconisées. En médecine intégrale anti-âge, on utilise en priorité des substances naturelles (plantes, essences, argiles, huiles…) mais aussi des actifs comme la trétinoïne (vitamine A acide), les acides de fruits (alpha-hydroxy-acides), etc… lorsque c’est nécessaire.

L’exfoliation pour faire peau neuve

Ici, pas de doute : accélérer le renouvèlement des cellules de la peau, parfois jusqu’à la faire peler, a un effet rénovateur. De plus, cela favorise le passage cutané d’autres produits appliqués ensuite sur la peau.

Exfoliation mécanique :
Elle consiste à enlever les cellules superficielles de l’épiderme (cellules mortes ou couche cornée) en frottant la peau. Elle peut se faire avec de l’argile, des pâtes abrasives, des masques, des gants ou des éponges spéciales… Il ne faut pas en abuser. Elle s’adresse surtout aux peaux dont la couche cornée à tendance à s’épaissir : en général, peaux ternes, rêches, dont les pores se bouchent facilement et dont le grain laisse à désirer.

Exfoliation chimique :
Celle-ci agit plus en profondeur et varie selon les produits utilisés. Il peut s’agir de produits médicamenteux comme l’acide rétinoïque ou des alpha-hydroxy-acides (acide glycolique, acide malique, acide kojique…), ou de l’acide salicylique, du rétinol, etc… On peut également utiliser l’acide des fruits entiers (applications de citron, de pomme, fraise, concombre…).

Il faudra les choisir selon son type de peau (voir exfoliations de la peau). Ces exfoliations nécessitent un temps d’application de plusieurs semaines pour agir en profondeur et obtenir un vrai renouvèlement cellulaire. Elles peuvent se faire 1 à 2 fois par an mais pas trop souvent non plus. Lorsqu’on exfolie plus profondément, il faut éviter le soleil car cela rend la peau plus sensible.

Retrouver l’hydratation

La plupart des cosmétiques anti-âge pour le visage visent à augmenter l’hydratation. Pour cela, ils incorporent des corps gras ou occlusifs. Les huiles végétales naturelles sont nombreuses à pouvoir être utilisées à cet effet (amande, argan, jojoba, avocat, coco, abricot…). L’acide hyaluronique possède un effet occlusif non gras permettant aussi à la peau de retenir l’eau. L’aloe vera a le même effet grâce aux sucres qu’il contient. On peut aisément améliorer l’hydratation de la peau en utilisant ces produits naturels. Il faudra seulement les choisir en fonction du type de peau de chacun.

Nourrir les cellules de la peau

Pour rester en bon état, les cellules de la peau ont besoin de nutriments (vitamines, minéraux, acides gras et aminés…) et bien sûr d’oxygène. Ceux-ci sont apportés par le flux sanguin, à condition :
qu’il soit suffisant (vaisseaux en bon état). Dans le cas contraire, certaines huiles essentielles peuvent améliorer l’état microcirculatoire local (immortelle, tea tree, ylang-ylang, canelle…).
qu’il n’existe pas de carence générale en micronutriments. Certains minéraux ou vitamines peuvent être apportés directement à la peau mais il faut dans tout les cas corriger des carences si elles existent. Il s’agira notamment de magnésium, zinc, sélénium, vitamines A, C, E B5, B8…

Stimuler les cellules de la peau, naturellement

huiles essentielles de roseLes huiles essentielles ont la propriété de traverser facilement la surface cutanée et donc d’atteindre le zones plus profondes du derme. C’est pour cela qu’elles sont tant employées en cosmétique. En connaissant bien leurs propriétés et leurs associations, on peut obtenir aisément des effets rénovateurs sur la peau. Il peut s’agir de stimuler les fibroblastes pour fabriquer des fibres de soutient, de favoriser les échanges cellulaires, de sensibiliser les cellules aux actions hormonales, etc…

La cosmétique ayurvédique les utilise largement depuis des millénaires. Elle a pour principe de ne mettre sur la peau que des substances que l’on pourrait manger (exit donc paraben et autres conservateurs ou colorants). En pratique, les huiles essentielles peuvent être de bons conservateurs naturels et il existe vraiment des cosmétiques sans produits chimiques ajoutés, voire bios.

Pourquoi croit-on que ça ne marche pas ?

Il y a principalement trois raisons pour que les résultats ne soient pas au rendez-vous.

des soins non adaptés à la peau :
Crèmes, huiles, sérums, masques, exfoliants, il n’y a pas de produit universel. Les cosmétiques d’usage quotidien doivent en premier lieu être adaptés à la qualité de la peau (grasse, déshydratée, irritable, fine, épaisse…). Ensuite, les cosmétiques anti-âge doivent s’adresser aux problèmes de vieillissement cutané qui sont plus spécifiques à chacun. Il pourra s’agir de mauvaise microcirculation, de déséquilibre ou carence hormonale, d’oxydation trop importante, de glycation, ou de plusieurs de ces troubles, etc…

– un traitement cosmétique trop court :
De nos jours, les gens veulent tout, tout de suite. D’où le succès des injections d’acide hyaluronique ou de toxine botulique où les résultats se voient en quelques jours.

Beaucoup voudraient qu’une simple application de crème ait le même effet, aussi rapide. C’est impossible. Tout d’abord, les cellules de la peau se renouvèlent constamment en plus ou moins 4 semaines. Aussi, il sera difficile de voir vraiment un changement avant, sauf sur l’hydratation, bien entendu.

– une mauvaise hygiène de vie ou un mauvais état de santé général :

La peau est le reflet de l’état de santé (certains disent même de l’âme). La forme ou la fatigue se lisent sur un visage et sur son teint. Là encore, il faut savoir considérer la beauté de la peau et sa jeunesse comme faisant partie d’une globalité avec le corps, son fonctionnement et sa santé.

Manger trop de sucres, pas assez d’aliments riches en vitamines ou en acides gras essentiels, boire trop d’alcool et pas assez d’eau, fumer, abuser du soleil ou des UV, voila beaucoup de raisons pour limiter les effets des crèmes de soins quotidiens.

A l’inverse, en améliorant un peu son hygiène de vie, en choisissant intelligemment des produits naturels, en traitant régulièrement et sur le long terme, il n’est pas rare de voir des visages d’aspect réellement « rajeunis » au bout de quelques mois.

Tous les espoirs sont donc permis.

4 Commentaires

  1. daniela48 16/08/2014 à 3 h 06 min␣- Répondre

    merci ça nous encourage et nous incite à mieux nous renseigner sur les produits qu’on se met sur la figure. Mais on voudrait en savoir plus… comment faire, quoi acheter, etc…

  2. Carayou St-Martin 08/03/2016 à 15 h 10 min␣- Répondre

    Ma femme utilise depuis toujours de l’aloe vera et des huiles végétales pour entretenir sa peau et je peux vous dire qu’à 45 ans elle a une peau bien lisse impeccable. C’est dans sa culture et elle ne veux pas de cremes avec des produits chimiques.

  3. wanda 16/12/2016 à 18 h 17 min␣- Répondre

    Le meilleur que j’ai jamais utilisé est le Monsia 😉

  4. Dora Marrache 03/03/2017 à 2 h 41 min␣- Répondre

    EXCELLENT SITE, des informations intéressantes

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).