Comprendre la détoxication et les toxines

Etape n°1 de toute approche anti-âge

Accueil/Détoxication/Comprendre la détoxication et les toxines
boire et éliminer les toxines

La détoxication est le plus souvent la première étape d’un traitement anti-âge. Elle aide le corps à éliminer ses toxines avant tout autre traitement (apport de nutriments ou stimulants).

Mais, au fait, c’est quoi les toxines ?

Dans la plupart des médecines traditionnelles, les traitements des maladies diverses débutent par une phase d’élimination ou détoxication. Aujourd’hui, en médecine moderne occidentale, on commence à prendre en compte la notion d' »encrassement » du milieu extracellulaire (liquide dans lequel baignent nos cellules), d’intoxination et de xénobiotiques, en particulier dans la médecine anti-âge.

Qui sont les toxines, ces ennemis à éliminer ?

Selon les différentes approches médicales, qu’on les appelle toxines, déchets métaboliques, toxiques, métabolites acides, ou « ama » en médecine ayurvédique, il s’agit de substances capables de nous rendre malades lorsqu’elles s’accumulent. On distingue deux types :

Les toxines endogènes

Les endotoxines sont celles que nous fabriquons nous même, généralement produites en fin de processus métaboliques (certains acides organiques, urée, acide urique, acide lactique, ptomaïnes, purines, glycotoxines, complexes immuns circulants, radicaux libres, etc…). Elles deviennent toxiques quand leur concentration est excessive. Par exemple la crise de goutte par trop d’acide urique.

Les toxines exogènes

Appelées « exotoxines » ou « xénobiotiques », elles nous viennent de l’extérieur. Il s’agit des polluants, métaux lourds, pesticides, médicaments chimiques, acides gras « trans », glycotoxines de la cuisson trop forte, macro-molécules issues d’aliments incomplètement digérés ou de fragments bactériens qui passent dans le sang à cause d’une paroi intestinale devenue trop poreuse, complexes antigènes/anticorps créés par intolérance à certains aliments, bactéries, virus, mycoses….

Ces toxines nuisent au bon fonctionnement de nos cellules. Elles augmentent généralement la production de radicaux libres et les réactions d’oxydation dans notre corps. Elles peuvent se déposer dans certains tissus et y créer de l’inflammation. Elles peuvent dégrader les membranes de nos cellules, perturber ainsi leur assimilation-élimination de nutriment et ralentir leur métabolisme, etc… En d’autres termes, elles accélèrent notre vieillissement et font insidieusement le lit de la maladie.

Nos organes d’élimination (ou émonctoires)

Notre foie est un filtre précieux

Notre foie se charge du plus gros travail de neutralisation et d’élimination des toxines. Il filtre notre sang en permanence pour neutraliser les produits toxiques. Pour cela, nous devons lui prêter une attention particulière pendant les période de nettoyage du corps.

Il faudra stimuler sa production de bile avec certains aliments (ou des plantes) et lui assurer un apport en nutriments utiles à la détoxication : acides aminés, vitamines, antioxydants…

Les autres organes d’élimination des toxines

Ils sont aussi capables d’éliminer des substances toxiques du sang vers l’extérieur du corps. Il s’agit essentiellement de l’intestin, de la peau, des reins (et même des poumons).
Les soins détox visent à stimuler et/ou aider ces organes dans cette tâche.
L’exercice physique modéré est également bénéfique pour cela ainsi que tout ce qui favorise la circulation du sang (frictions, bains, etc…).

Comment suivre une cure détox

C’est une phase qui dure généralement trois semaines. Elle a pour but de favoriser l’élimination des toxines vers l’extérieur du corps. Si besoin, un médecin ou un thérapeute avertis sauront vous conseiller et vous prescrire un plan de soins…

By |juillet 2015|0 Comments

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).