Une forte consommation de fibres contribue à avancer en âge de la meilleure manière, en limitant le risque de souffrir de gros problèmes de santé.
C’est ce que constate une équipe australienne (université de Sydney), qui a suivi pendant dix ans des personnes âgées de 49 ans ou plus.

par passionsante.be

L’avis d’anti-âge intégral

Le Dr C. Kousmine il y a 40 ans, les naturopathes et autres nutrithérapeutes depuis bien longtemps insistent sur la nécessité d’une alimentation riche en végétaux et donc en fibres, pour maintenir la santé. Il n’apparait donc pas étonnant que cette étude le confirme et montre que cela permet d’avancer mieux en âge par rapport à ceux qui mangent peu de fibres.

Le problème avec l’alimentation moderne occidentale, aux aliments industrialisés et trop raffinés, trop riche en sucres et en toxiques, est que de nombreuses personnes finissent par avoir un intestin fatigué et irrité. La constipation est très répandue.

Lorsqu’il veulent modifier cela en mangeant tout à coup plus d’aliments riches en fibres, ils stimulent trop brutalement leur intestin déficient qui réagit souvent mal (crampes, ballonnements, coliques…). De ce fait, ils pensent que ces aliments ne sont pas pour eux. Certains médecins disent même aux colitiques d’éviter les fibres.

En réalité, il faut réintroduire les fibres petit à petit dans l’alimentation afin de rééduquer l’intestin qui au final s’en trouvera beaucoup mieux. Il faut commencer par manger les fibres solubles (contenues par exemple dans les pommes, carottes, patates douces, …) dont le transit est plus facile et par modérer les fibres insolubles (contenues par exemple dans les choux, épinards, blettes, asperges…).
Là encore, les choses varient selon chaque personne et l’excès de fibres n’est pas non plus souhaitable.

Et vous, qu’en pensez vous ?