Un environnement faible en oxygène serait favorable à la longévité

Accueil/L'actualité anti-âge/Un environnement faible en oxygène serait favorable à la longévité

D’après une recherche menée à l’Institut des Sciences de la vie de Kunming, en Chine les personnes âgées du plateau tibétain jouissent d’une plus longue durée de vie que celles vivant dans les autres régions de la Chine.

Selon les résultats de la recherche, les personnes âgées vivant sur le plateau tibétain auront tendance à avoir une plus longue espérance de vie que celles vivant à basse altitude, indiquant une association entre l’hypoxie et la longévité…

par Xinhuanet

L’avis d’anti-âge intégral

Bien que l’étude sur l’aspect génétique ait montré aussi qu’un faible taux d’oxygène pouvait influencer les gênes du vieillissement, on peut se poser la question des autres différences d’environnement des tibétains (pollution, qualité de l’eau, alimentation, température, etc…). Celles-ci peuvent également jouer sur la longévité de cette population.

D’autre part, il existe bien des études montrant l’intérêt bénéfique des séances en oxygénothérapie hyperbare dans le vieillissement et sur la santé en général…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

By |septembre 2016|2 Comments

2 Commentaires

  1. Sylvain 30/09/2016 à 10 h 56 min␣- Répondre

    À mon avis, le climat et l’alimentation y sont pour quelque chose, le climat là-bas est tempéré, pas trop chauds et pas trop froids, je pense aussi que question alimentation ils doivent vivre de leur culture et de leurs élevages.

  2. Jojo.Barrou 05/10/2016 à 13 h 17 min␣- Répondre

    Alors si on va par là, peut-être que les gros fumeurs et les asthmatiques doivent vivre plus longtemps aussi, vu qu’ils sont moins bien oxygénés 😉

Laisser un commentaire

J'accepte de recevoir la lettre d'infos mensuelle ou bien j'y suis déjà abonné(e).